Articles

The joy of being a granmother

Image
18 ans, elle vient d'avoir 18 ans... Une femme en devenir qui va vers ce qui la porte, ce que je lui souhaite en tous cas... Que lui souhaiter à l'aube de ces 18 ans ? De rester le plus fidèle à soi, le reste suivra... Et cela lui appartient désormais. Revenons sur cette petite enfance dont le plus souvent on ne sait plus rien, bien que ce soient des années pleines de découvertes, et d'émotions fortes en tous genres qui parfois submergent le petit être qui n'a pas encore les mots pour les dire.Voici quelques morceaux choisis de la petite enfance de ma petite-fille, que j'ai filmés à l'époque où le numérique n'existait pas... Eh oui ! Ce qui fait que j'ai refilmé ces extraits en numérique en bidouillant comme j'ai pu, d'où une qualité moindre mais le coeur, lui, n'a pas pris une ride... Cette envie, enfant, de grandir vite, qu'elle manifestait à tout instant, mesurant à chaque âge ce qu'elle arrivait alors à faire, m'a fait choisi…

Lorsque l'enfant paraît, Victor Hugo, vidéo, F Nuda

Image
Voilà... tu es désormais parmi nous petit B. Je n'écris pas ton prénom en entier car il appartient à tes parents de le faire sur ce vaste réseau mondial qu'est Internet. Pourras-tu un jour visionner cette vidéo ou sera-t-elle alors obsolète, comme celles que j'ai faites, en leur temps, de mes  deux derniers enfants et de ma petite-fille ? Tout va si vite en technologie... Quel sera ton monde à tes 20 ans ? En attendant, je te dédie cette modeste vidéo, à ton grand frère L. aussi, vidéo prise au mois de juillet lorsque j'étais chez tes grands-parents... on y voit tes arrières-grands-parents, ton papa là où toi aussi tu le verras le plus souvent dès que tu seras en âge de faire comme ton grand frère, tes premiers pas sur la planche,... eh oui, ça ne va pas tarder... ainsi en est-il lorsqu'on naît basque côté France du côté de Bayonne... et tu vas être à bonne école si je puis dire puisque ton papa enseigne le surf... Je n'ai pas pu voir ta maman, hélas, un peu à …

Huiles sur toiles de JOYCE, video montage de Fran Nuda

Image
4 février, le plein hiver quand la Nature dort du plus profond sommeil... croit-on car dans l'ombre et en silence, la Vie se crée, en secret, pour jaillir quand vient l'heure du printemps... est-ce le fait de naître à cette saison qui fait que sans bruit, en toute discrétion,  avec beaucoup de modestie aussi, Jocelyne, Joyce de son nom d'artiste-peintre, peint cette Nature, à toute saison, dans le moindre de ses détails, alliant finesse et précision, patiemment, l'oeil aux aguets du moindre des moindres et le poser là devant nous afin désormais de regarder autrement tout ce qui nous entoure... ainsi peint Joyce et l'écouter expliquer comment et pourquoi ça, là et ceci ici et puis là encore juste tout près de ceci... on apprend comment regarder, rendre compte, sentir, tous nos sens en alerte... certes mais de là à prendre le pinceau, pas évident, bien sûr ! Mais contempler, admirer, et goûter des yeux la beauté des choses en toute saison, une invitation au voyage à …

Wabi-sabi avec Soiz , vidéo de Fran Nuda dédiée à l'ami Gilles

Image
3 février... Comment le lui souhaiter cette année, cet anniversaire, à l'ami Gilles ? Et si... oui, voilà, lui offrir en partage en la lui dédiant ici sur le blog, cette vidéo que j'ai eu tant de plaisir à faire à partir de la poésie et des photos de Soiz. Pourquoi ? parce que je le sais toujours très ému de ses publications et ce qui, aussi, me permet de faire d'une pierre d'un coup car ce projet, je l'ai depuis longtemps en tête : mettre en lumière le côté wabi-sabi de Soiz... paradoxe, évidemment, mais la vie est un paradoxe... il m'a semblé que le texte de Philippe Forest, correspondait à ce qui se disait ici et à ce que notre ami Gilles dégage du peu que je le connaisse, bien sûr : " une jouissance triste " face à la vie. Et si je me trompe, il me pardonnera, n'est-ce pas car je sais que cette vidéo devrait le toucher comme elle me touche... Merci Soiz, pour ce beau cadeau que tu nous fais à chacun de tes posts sur FB. Ils méritaient ici enco…

Si les aquarelles de Joëlle nous étaient contées, vidéo

Image
11 janvier... Il était temps que je comble ce manque, une vidéo des aquarelles de notre amie Joëlle Zaccariotto Maggiolo. Et quoi de mieux de la lui offrir pour son anniversaire en 2020 ? Des aquarelles qui, je trouve, lui ressemblent : simples, colorées, et gaies... ainsi je la ressens ne l'ayant à ce jour pas encore rencontrée mais cela ne saurait tarder, n'est-ce pas Joëlle ? Je lui ai donc adjoint un texte à son image, enfin je l'espère car en fait elle seule le sait... La simplicité est pour moi une qualité extrême à l'heure où le trop, le plus règnent en maître en Occident, et dans nos vies dites modernes mais bien éloignées le plus souvent de l'essentiel. Bel anniversaire, Joëlle, et si heureuse de te compter parmi ceux qui, sur le web, sont mes amis, vraiment, dans la façon d'être au monde, qui sont et font simple, ce qui n'exclut, bien sûr, nullement, le talent, au contraire, dirais-je même.
Fran Nuda




Extrait de Imparfaits, libres et heureux de Chris…

SYL Peintre, rétrospective 2019, et Issa

Image
Mais quelle idée de naître un 6 janvier, juste après les fêtes et même l'épiphanie, déjà capri dans l'âme finalement... bon je la taquine parce qu'elle aime cela, taquiner et être taquinée ; mais de qui suis-je en train de parler ? De mon amie Sylvie, ma complice avec délice de nombreux délires sur FB ; oui, je vous laisse entrer dans cet espace privé juste le temps de son anniversaire... mais la porte est grande ouverte sur l'artiste peintre et sur cette rétrospective de ses toiles 2019 où, toutefois, n'apparaît pas justement toute une série de... portes, objet d'une publication future, pour ma part, mais déjà objet de sa toute première vidéo perso à consulter sur sa page pro FB. Il m'a paru couler de source d'y joindre ce texte concernant un grand poète japonais, Issa, leur trouvant dans leur rapport au monde et dans leur façon de le donner à voir et à entendre, une façon bien proche ; l'occasion aussi de joindre deux arts, le haïku et la peinture…

Happy new year 2020 with the Poet and Peasant Overture of Suppé, and poems of Fran Nuda

Image
La vie est mouvement, avec, comme en musique, des temps de silence, de pause, jamais très longs, toutefois, juste là pour donner valeur et sens à ce qui se vit... avec aussi des temps de douceur et d'autres plus rudes, et il serait illusoire que de ne vouloir que douceur qui perdrait tout son sel et sens, la vie est rugueuse pour qui s'y frotte vraiment... La symphonie se joue sur une partition riche de notes et rythmes variés, comme celle de la vie,  ce qui, au final, en fait sa beauté. Pour vous en convaincre, permettez ce partage musical qui me fut offert aujourd'hui par un ami. Quoi de mieux, en ce premier jour de l'année, que d'écouter de la musique si bien dirigée, qui plus est, si bien filmée aussi, - merci Norbert - ? Danser peut-être... ;) Et puisque l'on y parle de poète et de paysan, de douceur et de rudesse, je vous livre ces écrits d'un autre temps, mais  intemporels... vigilance et discernement pour gagner en lucidité, et garder les yeux ouver…