Et sur la mer, toile de Anne Vignau


Et si, sur la mer, il arrivait… oui, c’est ça… même que ça ferait une petite histoire, comme ça, impromptue, rien que pour le plaisir d’un partage dans l’instant T… On rajoute un p’tit bout, chacun…  " Et sur la mer... " , toile acrylique de Anne Vignau, 60x60, disponible

Fran Nuda

 

Toile en vente auprès de l'artiste, profil FB

 


Fran Nuda Et sur la mer, soudain,
Eliane Boivin  dans un rayon de lumière,
Patricia Bertoux un dragon surgi des Abysses saute par-dessus le  bord du chalutier...
Patricia Bertoux Les hommes, des marins pourtant aguerris, se mettent à hurler quand le chalutier est projeté dans les airs.
Joelle Zaccariotto Maggiolo Le dragon, ébloui par l'intensité de la lumière, replonge dans les flots...
Patricia Bertoux Le chalutier retombe lourdement sur la mer déchaînée, tandis que le capitaine ordonne à l'équipage de s'attacher au grand mât le plus solidement possible.
Joelle Zaccariotto Maggiolo Alors que les marins s'attachent les uns aux autres, un hurlement les fait tressaillir, le dragon surgit à nouveau, la gueule ouverte, prêt à....
Patricia Bertoux N’en faire qu'une bouchée, de ce bateau ; c'est à ce moment- là que le chant des sirènes s'élève très haut dans le ciel enragé et que le dragon se tord de douleur...
Joelle Zaccariotto Maggiolo Les sirènes entourent le dragon, leurs chants le rendent fou. Elles arrivent de toutes parts, tournoyant autour de lui. Les marins ouvrent des yeux ébahis devant un tel spectacle, envoûtés par leur appel...
Patricia Bertoux La majorité d'entre eux sont attachés, cependant les jeunes mousses se laissent envoûter et avant même de réagir ils s’envolent et se font engloutir par les flots monstrueux.
Eliane Boivin la queue du dragon bat les flots faisant surgir des immenses vagues argentées pendant que…
Patricia Bertoux Les vieux marins et le capitaine confectionnent des bouchons de cire pour se protéger. Cependant un autre danger s'annonce. Des orques préhistoriques, alléchés par l'odeur du sang, se mettent à faire une danse macabre autour du chalutier...
Joelle Zaccariotto Maggiolo les sirènes plongent pour sauver les mousses, ils sont trop jeunes pour mourir... le dragon en profite pour...
Patricia Bertoux Revenir à la charge mais tout son corps couvert d'algues empoisonnées se décompose dans un flot de viande pourrie.
Joelle Zaccariotto Maggiolo Les orques affamés profitent de cette opportunité pour satisfaire leur appétit. Les marins saisissent ce moment pour...
Patricia Bertoux Faire appel à la magie des temps anciens et en moins de temps qu'il faut pour le dire, le bateau s'élève dans les airs et se trouve projeté sur l'île la plus proche et sans dommage.
Joelle Zaccariotto Maggiolo les marins ont l'agréable surprise de retrouver sur l'île leurs jeunes mousses tout chamboulés encore par ce qu'ils viennent de vivre. Les sirènes les prennent dans leurs bras et les laissent tout près du rivage...
Patricia Bertoux Tout le monde court vers le bateau, se prend dans les bras pour se réconforter ; ils font un magnifique feu de joie et de brindilles sèches, et les vieux marins partent chasser pour offrir un vrai repas à tout l'équipage après toutes ces péripéties.
Liliane Jule Les danses des vahinés dans ce désert blanc ensorcellent les pauvres marins naufragés sur cette plage au sable chaud, sous le regard d'un ciel menaçant !
Sylvie Pitre Mais au loin une éclaircie luit, dans le ciel sombre de l’orage qui gronde... L’espoir renaît, et sur la mer l’onde profonde s’adoucit... une nouvelle œuvre de Anne naît....
Jocelyne Hupez Une lumière divine l'illumine de toute sa splendeur....
Ricou Éric C'est ça ! Des ciels et de l'eau ou les couleurs improbables de l'univers naissent et meurent, se lient et se retirent au grès des vents et des lumières ! Un hymne…
Patsy Landry De toute beauté !


Commentaires

  1. Bravo à vous d'avoir joué le jeu, dans l'instant et dans l'espoir que vous aurez plaisir à le lire ici, dans ses petites modifications, notamment de temps pour rendre le récit plus immédiat, je dirais... et autres petits arrangements mais tout y est, par contre... dans le respect de vos écrits...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Fran,tu es vraiment formidable.

      Supprimer
    2. Un grand merci Fran tu as rendu nos échanges cohérents et je suis fière de nous Joëlle ,liliane ,Patsy , Jocelyne et moi avéc Ricou pour là conclusion .
      Et merci à Anne Vignau pour son tableau comme support .
      C'est super intéressant Fran et Anne ;il faudra recommencer ce genre d'écrits ! ! Bravo à nous tous .
      Nous sommes géniales nous les femmes !!!! (Ricou tu n'es pas mal non plus 😯)..

      Supprimer
    3. oui, c'est intéressant ce type d'écrit... peut-être l'annoncer avant pour fixer un RDV mais sans donner l’œuvre avant pour garder ce côté totalement impromptu... à voir donc mais bouger les choses sur FB pas évident non plus...

      Supprimer
  2. Encore une merveille qui m'a échappée ! Bravo à tous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, Nicole, je sais que tu aurais aimé mais comme j'ai déjà expliqué, vraiment dans l'instant, sans espoir de participation... une chance que passent par là Joëlle et Patricia, et aussi quelques autres mais le fil conducteur ce sont elles qui l'ont déroulé... même moi, n'y croyant pas trop et prise dans la journée, je me suis absentée du jeu...

      Supprimer
    2. Petit tour de tous les posts, réponses et commentaires ! Oui vive la spontanéité , l'imprévu ! Mon petit côté rêveur m'aurait amenée vers les golfes clairs !!!

      Supprimer
    3. Nous recommencerons et j'essaierai de prévenir sans donner toutefois le thème mais toucher plus de personnes sans trop non plus pour garder une cohérence au tout. Merci Nicole d'avoir lu et parcouru posts et commentaires...

      Supprimer
  3. Bravo à tous-toutes ! C'est génial, des mots dans l'instant ! ...je n'ai pas vu passer cette proposition...je suis parfois vraiment tête en l'air ! Soiz (((*_*)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça s'est vraiment fait dans l'instant, en fait, j'ai lancé l'idée en l'air et Joelle et Patricia, surtout, se sont prises au jeu... on leur doit cet écrit en gros, je trouve et bien sûr aussi, à Anne et ses titres de toiles...

      Supprimer
    2. merci Fran d avoir si bien recomposé nos écrits en une jolie histoire sur fond de mer avec la toile de Anne !!!
      merci aux filles ....sans oublié notre ami Ricou !

      Supprimer
  4. Martine durand17 juin 2018 à 21:26

    Bravo Fran pour cette nouvelle initiative et bravo à toutes les filles et à Ricou pour avoir imaginé cette folle épopée, crée du tac au tac et inspirée par une magnifique toile de notre amie Anne. Patricia et Joelle ont été très actives , quand je suis arrivée, Ricou avait dit le dernier mot ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait le dernier mot fut de Patsy... j'entends que vous seriez plusieurs partantes pour une nouvelle expérience de ce genre... affaire à suivre donc !

      Supprimer
  5. C'est superbe, quelle belle expérience, un beau moment de partage, merci Anne, pour ton tableau qui nous invite à imaginer de belles histoires, merci Fran pour ton travail. A renouveler avec grand plaisir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Joëlle pour ta participation... le partage, cette chose bien difficile...

      Supprimer
  6. Mon précédent commentaire n’ayant pas été pris en compte par le blog, je réitère mes remerciements et mes félicitations à tous... je suis vraiment extrêmement touchée et si fière que cette toile vous ait autant et si superbement inspirés..... merci encore !😊😘

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah quel plaisir de te lire ici, Anne... et tu vois ça marche ! ;)

      Supprimer
  7. étant absent ces derniers jours,je découvre...et franchement j'adore! Bravo a vous toutes ! je regrette l'absence masculine ! Hé les mecs apprenez a parler au féminin! :*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais mon ami Ricou, c'est bien pour ça que tu nous manques... et si tu as aimé nous avons réitéré, dans un autre style, hier... publication du 30 juin : " écrasante chaleur" sur une toile de Nicole Elbert. Merci de représenter les hommes dans ce type d'exercice et dans les coms aussi, ce, malgré ton absence...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

L'inconnue au parapluie, A. Vignau,toile/ P. Bertoux, texte

Colores, Poesía de Federico García Lorca

A love story, tableau de Alex Platt, texte de Carmen Pennarun