L'infini vu par François Cheng

 L'infini... Le temps qui suspend son vol ? Mais le temps, qui le définit et ne dépend-il pas de qui le définit au moment même où il le définit ? Ce temps après lequel nous courons de plus en plus... et pourtant, n'est-il pas immuable , voire infini ? En fait, nous en revenons toujours à la même chose : seul l'instant présent existe réellement... Alors quel est l'infini ? Je vous laisse cheminer dans ce que nous en dit François Cheng, un poète philosophe à lire sans modération, à l'infini...

 Fran Nuda





       Photo prise sur le profil FB de Ching Yang Tung



                                                                          L'infini n'est autre
                                                                          Que le va-et-vient 
                                                                          Entre ce qui s'offre
                                                                          Et ce qui se cherche.
                                                                          Va-et-vient sans fin
                                                                          Entre arbre et oiseau,
                                                                          Entre source et nuage.
                                                                                                               


                                                                                   
                                                                                                                         François Cheng



    
                                                                                   
                                                                                                           

                   

Commentaires

  1. On passe de l’écrit à l’image infiniment , inlassablement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, exactement... nous sommes bien sur la même ligne, celle de l'infini comme le décrit François Cheng.

      Supprimer
    2. Magnifique photo qui me fait me demander où commence l'infini et où il finit ...l'infini serait-il au delà de l'horizon ?mais jusqu'où va l'horizon ? Qui a-t-il au bout du bout ? L'infini évidement .....
      L'infini est différent pour chaque personne qui cherche son devenir ou sa fin ....Très beau Fran

      Supprimer
    3. Merci Patricia pour ta fidélité et tes questionnements qui permettent le partage, le vrai, celui de la réflexion, de la lecture, de la pensée mais aussi de l'amitié et des émotions...

      Supprimer
  2. L instant présent est défini. C est celui de maintenant. L infini temporel est une chaîne d instants présents qui définissent le passé. Le futur est défini par des instants présents à venir et de, jusqu à la mort... et la mort est infini. On a un passage défini mais inconnu.
    Le temps est infini, l espace est infini. Qu' est notre galaxie dans l infini de l espace... ?
    Regarder un ciel étoilé remet l échelle de notre dimension face à celle d un espace immense et inimaginablement infini...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Sylvie de nous livrer ta vision des choses sur ce thème... Il y avait plusieurs messages de toi marqué : xxxxx je les ai donc effacés... avant ce dernier que j'ai bien sûr gardé. Merci d'avoir vraiment eu envie de laisser trace ici...

      Supprimer
  3. Asking questions are genuinely good thing if you are not understanding something totally, except this piece of writing presents good understanding yet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. It's sure... it's clear... doesn't it ? Thank you for your look and your comment.

      Supprimer
  4. Que rajouter après ces échanges philosophiques si ce n'est l'infiniment grand et l'infiniment petit ? Si c'est superbe et nous amène à réfléchir !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir traversé les infinis de chacun ici présent...

      Supprimer
  5. WOW just what I was looking for. Came here by searching for body fat

    RépondreSupprimer
  6. ahhh, François Cheng…. Je ne me lasse pas de lire cette poésie, si bien illustrée...Un bonheur de l'instant, Fran ! (((*_*))) Soiz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il écrit des quatrains ce monsieur, je l'ai écouté sans doute comme toi dernièreemnt à La grande librairie... un régal !

      Supprimer
  7. au delà de ce magnfique coucher de soleil ,mon regard et ma pensée s'envole vers un autre monde sans fin...
    ou passe l aurore et le crépuscule ,la lune et le soleil dans l univers !!!

    RépondreSupprimer
  8. je n ai pas cette pretention ,car si j etais un ange je changerais beaucoup de choses !!!
    mai pourquoi cette question ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que , parfois, il semblerait que si... à te lire... tout simplement... tant tu sais si bien aller au cœur des choses... je n e suis pas sûre qu'être un ange permette de changer quoi que ce soit... c'est à chacun de faire sa propre révolution : là est sa véritable liberté d'être. Et le monde s'en trouverait alors bouleversé... mais nous n'en sommes pas là...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

L'inconnue au parapluie, A. Vignau,toile/ P. Bertoux, texte

Colores, Poesía de Federico García Lorca

A love story, tableau de Alex Platt, texte de Carmen Pennarun