Île de Beauté, Liliane Julé, toile, Joëlle Zaccariotto

Aujourd'hui, histoire de nous rafraîchir quelque peu, partons, à travers la magnifique toile de Joëlle Zaccariotto Maggiolo, en Corse, cette île de beauté que Liliane Julé dite Lyly nous décrit avec moult détails et un immense talent, dans un français maîtrisé pour le meilleur et pour le dire mais qui n'est pourtant pas sa langue maternelle.

Fran Nuda


Cliquer ici pour découvrir d'autres œuvres



En me promenant au milieu des sentiers parfumés aux odeurs de myrtes, d'arbousiers, à l'ombre protectrice des châtaigneraies, accompagnée par le chant des cigales j'aperçois, perchés dans les montagnes où la lumière de bon matin caresse leurs flancs aux sommets pointus, ces villages qui semblent sortir d'un brouillard cotonneux où dévalent les moutons noirs au son de leurs clochettes suivi de la marche trébuchante des bergers encore endormis... Le soleil de midi éblouit les falaises aux roches couleur ocre, déchirées par les vagues, aux criques sculptées par le temps ; à leurs pieds s'entrechoquent les galets noirs, les pensées de la lune que la mer a semées, s’élèvent vers le voile d'azur et se reflètent dans les cascades d'eau claire à la fraîcheur des profondeurs. Succédant aux montagnes, surgissent les plages de sable qui s’allongent sur le rivage. La mer épouse la montagne aux couleurs de rubis et de bleu ! Sorti de l’ombre, le maquis, à la nature obstinée, hostile, où le mystère règne, galope sur la grève entourée de cette mer d'émeraude où les herbes, les fleurs sauvages dansent aux bourrasques du mistral, les senteurs de la garrigue, mélangées aux embruns de l'océan embaument à l'ivresse... Assis sur un banc, quelques anciens Corses, dont, sur leurs visages, on lit les épreuves rudes du passé, bavardent à l'ombre des oliviers ; chez eux, la parole commence par le chant... Ces ruelles étroites, en tous sens et aux escaliers escarpés, longées par ses murs aux traces indélébiles, lézardées par le temps où musardent les lézards qui se dorent au soleil et qui se tiennent cachés parmi les lauriers roses, sont les confidentes de la vie passée ! Oh, Corse, joyau sauvage, beauté fière aux couleurs sanguinaires, beauté mystique !  Tu étends tes bras sous le ciel bleu et tes soleils couchants où la mer gazouille sur les cailloux qui exalte sans fin la lyre de nos cœurs !

Liliane Julé, Lyly









Commentaires

  1. Oh dieu que c'est beau ,le tableau et le texte de Lyly !!
    Pour être aller en Corse plusieurs années de suite je reconnais ce qu 'elle en dit avec la simplicité qui sied si bien aux corses ;ces plages,ces montagnes jy ai laissé mes pas ,j'y ai vécu mon premier vrai amour et mes plus belles amitiés ....
    La nostalgie que je ressens n'est pas triste elle me confirme que j'ai vécu des moments inoubliables loin là bas dans ce pays altier et humble en même temps .
    J'en suis toute émue. ...
    Merci à toi Lyly de me faire revivre ma jeunesse à travers tes mots magnifiques de sincérité et ta peinture authentique.
    Et merci à Fran d'avoir créer ce blog et de nous permettre d'exprimer des émotions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de savoir si bien exprimer les tiennes, émotions et d'être une lectrice fidèle et authentique...

      Supprimer
    2. spasiba patricia trés émue de ton commentaire d avoir contribué a rémèmoré d agréables souvenirs !
      mais petite rectification ce tableau superbe est de joëlle zaccariotto Maggiolo, qui represente absolument la corse et que je remercie d avoir accepter de joindre sa toile a mon texte spasiba joëlle!
      spasiba a Fran pour ce beau travail accompli de sa représentation !

      Supprimer
  2. Erreur de ma part pour le tableau c'est Joëlle que je remercie chaleureusement, puisses tu.me pardonner Joëlle pour cette bévue involontaire.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que Joëlle te pardonnera dans la mesure où les compliments que tu fais de sa toile restent les mêmes... ;)

      Supprimer
    2. spasiba patricia trés émue de ton commentaire d avoir contribué à rémémoré d'agréables souvenirs
      mais petite rectification ce superbe tableau qui représente si bien la Corse est de Joëlle Zaccariotto Maggiolo que je remercie d avoir accepter de joindre sa toile a mon texte spasiba Joëlle
      spasiba à Fran pour ce beau travail de présentation

      Supprimer
  3. C’est un véritable régal cette toile, et ce texte qui l’accompagne .
    Merci Fran de partager la beauté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, Sylvie de savoir l'apprécier... ;)

      Supprimer
    2. spasiba Sylvie d avoir apprecier mon texte tres gentil de ta part

      Supprimer
    3. spasiba patsy toujours trés touché de ton regard et de tes commentaires

      Supprimer
  4. Magnifigue texte de Lyly pour accompagner cette superbe toile .Bravo les deux artistes et merci Fran pour ton blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les deux se marient à merveille et c'est pourquoi je me suis autorisée à les associer. merci Patsy

      Supprimer
  5. Mais quel plaisir, quelle émotion en lisant la prose de Lyly ! Ces mots nous emmènent sur les chemins de berger, sur le sable que lèche la mer turquoise, les parfums s'invitent tout naturellement. Et cette toile de Joëlle est une pure merveille, le climat, le soleil tout est palpable. Une toile vivante, vibrante d'émotion ! Merci aux deux artistes et à toi Fran, pour la beauté de tes partages

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sapsiba ma nicole ravie que tu es partagé cet ile de Corse un de mes coups de coeur que j affectionne beaucoup!!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

Tears for trees

Réel ou Virtuel ?