J. Hupez, toile et portrait, associée à Sainte-Beuve

Voici une artiste-peintre d'une très grande discrétion, trop, jusqu'à aujourd'hui... en cliquant sur le lien ci-dessous, vous pourrez l'écouter et la voir parler de sa passion artistique et même si depuis elle a quelque peu changé de vie et d'endroit, elle reste la même quant à son art. Elle ose enfin exposer davantage ses toiles et on ne peut que s'en réjouir. Voici une de ses dernières toiles à laquelle j'ai associé ce sonnet qui m'a semblé aller de pair. Si elle a beaucoup peint avec brio la Corse, elle nous livre ici une autre ambiance toujours avec la même qualité d'exécution  et ce goût du détail qui signe sa singularité picturale, je trouve.

Fran Nuda






        "Au bord du soir", huile, 40x50         

   





Sonnet


Je ne suis pas de ceux pour qui les causeries,
Au coin du feu, l'hiver, ont de grandes douceurs ;
Car j'ai pour tous voisins d'intrépides chasseurs
Rêvant de chiens dressés, de meutes aguerries,

Et des fermiers causant jachères et prairies,
Et le juge de paix avec ses vieilles sœurs,
Deux revêches beautés parlant de ravisseurs,
Portraits comme on en voit sur les tapisseries.

Oh ! combien je préfère à ce caquet si vain,
Tout le soir, du silence, — un silence sans fin ;
Être assis sans penser, sans désir, sans mémoire ;

Et, seul, sur mes chenets, m'éclairant aux tisons,
Écouter le vent battre, et gémir les cloisons,
Et le fagot flamber, et chanter ma bouilloire !

Charles-Augustin Sainte-Beuve


















Commentaires

  1. Superbe toile de Jocelyne qui respire le calme et me parle de belle campagne ; associée au sonnet de Sainte Beuve,j'ai l'impression de voir ces chasseurs ,les chiens ,la chaleur du foyer les discussions des paysans .cette toile était faite pour ce poème et les deux réunis sont intimement liés.
    Merci à Fran de nous faire connaître Jocelyne et son oeuvre !!! Sa peinture est vivante et inspirante .
    Bravo à vous deux 👍👍💜💜

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah elle sera très heureuse de te lire, Jocelyne... fidèle Patricia...

      Supprimer
  2. Je connaissais Jocelyne pour ses toiles de la Corse , admirative déjà par cette ambiance douce, clemente, sereine qu’elle donne à ses peintures , ici la campagne est paix et c’est avec plaisir que je rencontre Charles Augustin , le mariage des 2 artistes par leur œuvre est divin .

    RépondreSupprimer
  3. Chère Fran,tu sais bien décrire la Jocelyne que je connais.Pour moi,cette toile superbement réalisée avec foule de détails et ces couleurs de l'heure dorée représente bien la quiétude de l'endroit et le sonnet de Sainte-Beuve est tout simplement le meilleur jumelage qui soit.Bravo aux deux artistes et merci à toi Fran pour ton imagination débordante de poésie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Patsy pour ton compliment me concernant. je laisse Jocelyne te répondre pour ce qui la concerne...

      Supprimer
  4. Superbe ce portrait de Jocelyne ; je sens une personne superbe simplicité et d'une humilité surprenante ;presque trop timide !!
    L'écouter raconter son parcours sans y mettre de fioritures ,j'adore cette peintre des villages et des paysages et de la Corse ...Je crois que c'est elle aussi une belle personne .
    Merci à elle et à toi Fran .

    RépondreSupprimer
  5. Et bien moi j'adore aussi bien cette toile pleine de sérénité que tous ces textes qui l'accompagnent. Merci aux auteurs de ce blog que je découvre.

    RépondreSupprimer
  6. De cette peinture émane beaucoup de douceur et de quiétude. Les couleurs sont magnifiques. Le texte colle parfaitement à ce qui peut se passer dans cette maison et dans ce paysage.
    Avoir eu l idee de croiser les deux étaient très intuitif.
    C est beau en toute simplicité.
    Bravo mesdames.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce regard si joliment argumenté, Sylvie...

      Supprimer
  7. Un grand bravo pour ce merveilleux mariage toile et sonnet , fait l'un pour l'autre . Je suis ravie de découvrir Joyceline, et je comprends bien maintenant la sérénité et la douceur qui se dégagent de ses toiles . Bravo et bises à vous deux

    RépondreSupprimer
  8. Quel plaisir de voir et entendre notre chère Jocelyne, doublé du plaisir de la superbe toile et du non moins superbe texte.... merci Fran... 😊

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

L'inconnue au parapluie, A. Vignau,toile/ P. Bertoux, texte

Colores, Poesía de Federico García Lorca

La vie, les gens... avec Syl peintre et Jung