Au fil du temps, Haïkus


 Notre saga familiale, sous forme de haïkus, toujours sous le regard bienveillant de Bashô - du moins je l'espère ! - car nous sommes toujours dans le  "ici et maintenant " même si la vie s'écoule au rythme des saisons...   à ce propos,  Voir avant La séduction, tout un art ! puis Prémices d'Ô Rage  pour ceux qui voudraient les lire dans l'ordre, même si l'on sait que le désordre règne en maître en matière d'amour... 😂 Notre saga familiale donc, de la rencontre  à la vie à deux,  prend fin... pas tout à fait car la vie, quoiqu'il arrive se poursuit... la preuve...

Fran Nuda       




Photo prise sur la page FB de Ching Yang Tung
     

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 


Face au parc, premier étage ~
sur la corde à linge
la famille sèche.


-----------------------------------


Vieille dame au parc ~
pas lent de sa vie
en dégradé monochrome.


-----------------------------------


Sur un banc, yeux clos
elle remonte le temps
~ changement d'heure.


-----------------------------------



Dernier jour de novembre ~

elle s'accroche encore


la dernière feuille.


----------------------------

Ces poils fauves au vent ~
le petit chien époussette
le sol de l'allée.

----------------------------

Froidure d'hiver ~
la campagne se couvre
de mélancolie.

----------------------------

Minuit au clocher
porté par le vent
~ la vieille dame n'est plus.

----------------------------

Grisaille du parc ~
le cri de l'oiseau cisaille
le rideau de brume.

----------------------------


Il y a un temps pour vivre, il y a un temps pour mourir... notre vieille dame le savait et elle eut cette chance de mener à bien ces deux temps, sans heurts... il n'en est pas toujours ainsi, elle le savait aussi... la vie continue, les saisons se suivent, inlassablement...

 ~~~~~~~~~~~~~~~~


Ondée de printemps ~
sous les cris d'oiseaux
doux clapotis de la pluie.

----------------------------

Sous le soleil qui, de temps en temps, fait place à la pluie, l'enfant de nos deux tourtereaux grandit, au point qu'un jour... 

 ~~~~~~~~~~~~~~~~



Premier jour d'été ~

le petit chien promène

la petite fille.
~~~~~~~~~~~~~~~~ 

Au gré du temps... la vie suit son cours, la famille au complet de nouveau au parc, sur les lieux de leur rencontre, devenu quasi leur lieu de vie depuis qu'ils habitent juste en face ; et voisins, avant son décès, de la vieille dame...

~~~~~~~~~~~~~~~~



Famille en terrasse ~

l'oiseau envisage

les amuse-gueules.

~~~~~~~~~~~~~~~~ 


L'été s'installe... la chaleur devient plus pesante... la nature  et les êtres vivants sont en fête...


~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Sur le lac quatre canards
collés deux par deux
~ prémices d'orage.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Sorties du feuillage
deux tourterelles
~ l'arbre de plus en plus haut.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Du bout du bec goûtent
la douceur de l'herbe sèche
~ avant leur envol.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

L'été a pris fin, l'automne et ses couleurs flamboyantes reviennent...


Dimanche d'automne ~

sur le banc de la vieille dame

un papillon jaune.

 Fran Nuda


Commentaires

  1. Merveilleux ces Haïkus et tes petits textes ..j'avance en même temps que je lis .
    Mélancolie , la vie qui passe et trépasse inexorablement, la promenade du chien ,la fillette à l'aube de sa vie , l'amour qui part ,un autre arrive ...
    Magnifique Fran !!!
    En ce moment j'adore particulierement ce que tu écris. ..Les vacances et la Mer du Nord ,peut être. ..Merci pour
    Ce ressenti rarement ressenti...
    C'est cela ma façon d'évoluer sans doute ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ressenti rarement éprouvé (rectification )

      Supprimer
    2. Toute réponse est en toi... que te dire d'autre, Patricia, si ce n'est que je me réjouis si mes écrits peuvent t'aider à ressentir des émotions qui restent tiennes...

      Supprimer
  2. Quel bonheur de relire ces haïkus. Tu as l'art de faire naître des images au fil des mots, j'adore ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Nicole... Je ne sais si j'ai l'art mais je cherche toujours la manière car le haïku ne se livre pas facilement ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

Tears for trees

Réel ou Virtuel ?