Bashung, La nuit je mens, avec Anna et Mister God de Fynn

Je découvre cette chanson grâce à quelqu'un qui me dit combien cette chanson résonne en lui, à titre personnel... Frissons dès les premières notes même si la lecture du texte en soi me reste obscure à la première écoute mais c'est sûr, ça saisit, il y a une écriture...  un cri dur... Un vrai très beau poème.  La mélodie est superbe et : "J'ai dans les bottes des montagnes de question où subsiste encore ton écho." Une des plus belles façons de dire la peine et le manque, je trouve.  Merci Gilles pour ce petit cadeau du jour...  Je me suis permise d'y adjoindre un extrait de Anna et Mister God, sur la poésie mais aussi la nuit, cette nuit où, pour Anna comme pour moi, " tout s'étire et agrandit la boîte " A chacun sa nuit donc... où l'âme exhale sa plainte... ou pas...😉

Fran Nuda




Je relève pour la beauté du son et du sens,  même si tout résonne musicalement au-delà du sens, éveillant nos sens, comme une complainte...

J'ai fait la cour à des murènes
J'ai fait l'amour, j'ai fait le mort
T'étais pas née

 
La nuit je mens
Je prends des trains à travers la plaine
La nuit je mens
Effrontément
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho
Où subsiste encore ton écho

J'ai fait la saison
Dans cette boîte crânienne
Tes pensées
Je les faisais miennes
T'accaparer seulement t'accaparer
D'estrade en estrade
J'ai fait danser tant de malentendus
Des kilomètres de vie en rose

Songwriters: Alain Bashung / Edith Fambuena / Jean Marie Fauque / Jean-Louis Pierot






Anna et Mister God, de Fynn, édition du Seuil :

" Sais-tu, dit-il, sais-tu ce qu'est la poésie ?
- Oui, dit Anna. C'est un peu comme la couture.
-  Ah ah, dit le Vieux Woody, et que veux-tu dire par couture ?
- Eh bien c'est quand, avec des tas de bouts différents, on fait quelque chose de nouveau. "

[...]

- M'sieu, pourquoi aimez-vous vivre dans le noir ?
- Vivre dans le noir ? Dit en souriant le Vieux Woody... Aimes-tu l'obscurité ?
Anna acquiesça. " ça étire, ça agrandit la boîte. "
Il eut un petit rire et poursuivit :
" La raison pour laquelle je préfère l'obscurité, c'est que dans le noir, on doit se définir soi-même. A la lumière du jour, ce sont les autres qui nous définissent. Comprends-tu cela ? "

[...]

" Que personne ne te prive du droit de t'accomplir. le jour est fait pour le cerveau et les sens, la nuit pour le cœur et l'esprit. N'aie jamais peur. Un jour ton cerveau faiblira, ton cœur jamais."


 Voir aussi  : Anna et Mister God de Fynn, peinture de MH Blondel...

Commentaires

  1. Mr Bashung , un grand , poésie rock .
    J’adore ...

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Fran. Je te dis mille fois merci. Tout d'abord pour avoir tenu ta promesse de publication. En publiant cette chanson qui me résonne, qui me raisonne, je ne sais pas, je ne sais plus. Et quelle divine surprise que tu y associes Anna et Mister God !! Un livre qui, comme je le dis souvent, si on ne doit en lire qu'un dans sa vie c'est celui-ci. Merci mille fois, mille mercis. Tu es une belle personne Fran avec une culture grande comme ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci... je prends les mille... par contre, je ne prends pas bien la mesure de ma culture et j'aurais bien trop peur de me faire des illusions, j'en vois tant autour de moi... préférant le réel qui réchauffe le cœur. je te taquine un peu sinon je ne serais plus " moi "... ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

Tears for trees