Ce bonheur-là... This happiness...

Je retrouve cet écrit ce matin... sans doute de moi... mais qu'importe en fait puisque l'important c'est ce qui est dit la résonance éventuelle chez vous qui le lisez... Plaisir des sens, avant que l'été ne s'effiloche... jetons-nous encore à l'eau, une fois... sans chichis, sans bikinis... nus... comme un retour aux sources... loin des regards...

Fran Nuda




Photo libre de droits du WEB




                                   Tu entres sur la pointe des pieds dans les eaux fraîches de cette fin septembre
                                   Tu te baignes enfin ; ta brasse est lente et douce, les vagues bercent ton corps
                                   Puis, tu sors en claquant des dents, la brise te caresse, le soleil te sèche...
                                   Tu garderas longtemps, sur ta peau, la saveur salée de ce bonheur-là...

                                    Fran Nuda

Commentaires

  1. C'est un texte magnifique. Merci Fran pour cette fraîcheur d'écriture. Ça me fait un bien fou. J'adore. Je t'adore dans ce que tu fais, dans ce que tu nous proposes. Merci. À très vite de te lire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah je croyais ce texte peu enclin à la résonance et je vois que non, qu'il résonne aussi chez d'autres qui, en plus, me le disent si joliment, au point que j'en rougis... merci Aqr Alpha...

      Supprimer
  2. Moi aussi je t’adore !!!!
    Mais bon même si c’est tentant l’océan côte Finistère est un peu trop frais à mon goût . Ceci dit pieds nus ok . Merci Fran

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Capri Sylvie a sévi : les pieds sur terre plutôt que dans l'eau.... alors que tu es en Bretagne actuellement... en plus... ;)

      Supprimer
  3. Superbe ton texte Fran ,cet tout à fait l'impression que l'eau de la Manche et de la mer d'où Nord fait sur mon corps ; rentrer doucement dans l'eau les vaguelettes qui te lechant les chevilles et l'air frais qui monte dans tout le corps ,puis tu te lances ,tu as l'impression que ton coeur va s'arrêter au contact de l'eau fraîche. ..puis tu te lances et enfin quant tu sors de ce bain revigorant en tremblant....vite ,vite une serviette pour se réchauffer, mais contente de l'avoir fait ...
    C'est tout à fait ce que je vivais quand j'allaisen vacances avec ma grand mère, moi la petite fille ....
    Merci Fran pour ce si beau texte qui m'emplit de souvenirs
    D'enfance heureuse ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors tout est bien et quelques mots suffisent donc...

      Supprimer
  4. Inutile de te préciser que ton texte résonne en moi, fille de l'Océan ! En te lisant le grand bonheur ressenti au contact de la vague qui te porte, qui glisse sur toi ou qui t'enveloppe, parfois avec douceur, parfois avec vigueur; Toujours cette sensation de renaître, de vie!!! Oh merci Fran pour tes mots qui réveillent tant d'émotion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le savais, je le savais.... Que tu dirais cenla et comme tu le dis bien à ton tour... En plus de le peindre déjà

      Supprimer
  5. Vivant en bord de mer,j'en profite jusqu'en fin septembre,c'est bien comme tu le décris si bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. alors merci d'avoir pris le temps de te plonger aussi dans cet article, Patsy.

      Supprimer
  6. Ton très beau texte invite à rêver qu’on ferait de même... cette saison est si belle.... merci... et quelle belle photo en illustration..

    RépondreSupprimer

  7. c est toujours avec cette délicatesse que tu écris ce texte ou l on se remémoré nos souvenirs passés ou présents j aime beaucoup ainsi que la personne que tu ai...

    merci

    " Comme une bouteille à la mer
    je flotte bercer par le murmure endormeur de l océan
    en son lit de nacre ,de corail
    sous le seul regard du doux ciel ensoleillé aux rayons du soleil
    où mon corps tout entier plonge avec délices dans ses vagues de désirs
    qui viennent embrasser ce sable de velours
    où les vents sont comme des soupirs où l âme de l océan frémit
    mes yeux tournés vers ses îles perdues
    sous le chaste baiser des impassibles cieux !!!"


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De bien beaux souvenirs, je vois, Lyly... les mots coulent de source sous ta plume...Merci de nous les livrer à ton tour...

      Supprimer
  8. Ce bonheur de te lire, Fran, toujours et encore !
    La bise, Soiz (((*_*)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Soiz et c'est réciproque : te lire est aussi un vrai grand plaisir ainsi que me plonger dans tes magnifiques photos. Merci d'être là, sur ce blog.

      Supprimer
  9. Finie la foule, le trafic, la chaleur étouffante.., septembre s installe et ses derniers vacanciers profitent du calme, et de la nature redevenue naturelle et tout est apprécié au plus haut point !
    Ton texte est si juste !! Je t embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah coucou Martine... Quel plaisir de te lire ici ! Merci...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

Tears for trees

Réel ou Virtuel ?