Promenons-nous dans les bois... avec S. Lorimier Flamand

Je l'imagine, mon amie Sylvie, haute comme trois pommes - si précoce soit-elle - tenant tête à la vie qui la fait se perdre dans cette forêt... avec ou sans aide... semant ses petits morceaux de litière pour y revenir malgré tout, à cette vie qui ne correspond pas, semble-t-il, à ce qu'elle en attend... Et c'est ainsi  que Sylvie inventa le GPS... Qui l'eût cru et qui d'autre, surtout, et de ses trois ans, eût pu le faire ? Je la taquine, elle me connaît et elle sait aussi combien je l'aime. Alors, oui, je l'imagine comme sur cette toile, ayant, dans la nuit, vaincu sa peur, confiante en la forêt, en la lune et en elle... grande déjà, très grande... Mais laissons-lui la parole... cette parole que j'ai associée à cette toile pour les raisons dites juste avant.

Fran Nuda









 https://www.sylvieflamandpeintre.fr/




A 3 ans, oui, très précoce déjà, on m’a soi-disant égarée dans la forêt plus loin, beaucoup plus loin que notre sentier où je jouais avec les Elfes, les Gnomes, des gigantesques et vieux arbres qui nous bordaient.
 
Mais, maligne, sentant un désintérêt grandissant, j’avais amoncelé dans ma poche des petits cailloux, à vrai dire des poignées de litière pour chats, corvée journalière infligée par ma mère que j’entends encore hurler du haut des deux marches de l’escalier : tu as voulu un chat , alors tu t’en occupes ! ... 
 
Grâce à lui, enfin sa litière, car lui absolument rien à péter de mon devenir, j’ai pu lâché, de part et d’autre sur ce chemin de randonnée forcée et interminable, une trace style GPS sur le parcours depuis ma cabane ; ce n’était point le Canada, beaucoup plus près et modeste, juste un tas de bois branlant tenant sans doute grâce aux arbres autour, encore et toujours...

Mais je dois reconnaître, mes amis, que c’est bien eux : mes gigantesques, mes confidents, mes racines, mes copains de jeux qui m’ont aiguillée et comme le petit prince, m’ont apporté bien plus que le salut juste : rester en vie et m’aider à en trouver le chemin.

Commentaires

  1. Une merveille cette toile de Sylvie Lorimier, j'adore la petite fille seule ,mais avec plein de rêves en tête certainement ...
    Ton texte Fran reflète très bien l'affection qui vous lie .
    Quant au texte de Sylvie il me parle très fort ,je pourrais l'écrire pour une de mes histoires. ..C'est admirable ...
    Felincitations à vous deux ,inséparables comme les oiseaux sur les mêmes branches de votre arbre !!
    Merci à vous deux pour ces écrits, je vous aime toutes les deux .bisous tout plein les filles 😘

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fran , je ne sais quoi dire , juste très très surprise .,,, c’est bien agréable de voir que tu mets sur ton blog mon petit texte associé à une de mes petites toiles . J’ai fait les 2 et tu as la magie de savoir nous mettre en valeur ,
      C’est gratifiant et tu dois savoir qu’en tant que peintre flatter notre ego nous reconforte, nous fait avancer et surtout nous donne l’envie de continuer même si moments de grande solitude.
      Tu es une belle rencontre , très talentueuse en plus , tu as toute mon admiration et je t’aime . Merci Fran 💚🌺

      Supprimer
    2. toujours avec plaisir... tu le sais ;)

      Supprimer
  2. Pat tu es notre amie et fidèle en plus . Fran m’a fait cette surprise et je suis heureuse qu’elle te plaise aussi. Je te remercie bcp et te fais des gros bisous

    RépondreSupprimer
  3. Comment ne pas aimer ? Un écrit superbe aux allures de conte et merveilleusement bien illustré par cette belle toile du même auteur qui plus est ! Et Fran notre bon génie qui a l'œil partout, pour tout ! Un grand bravo et un grand merci à vous deux pour ce moment de plaisir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi aussi tu es notre copine et fidèle en plus ... y’a juste un problème c’est que tu habites trop loin , encore plus que Fran . C’est énervant .... 🧐😩

      Supprimer
  4. Je découvre ces deux pépites... une toile évidemment réussie, qui interpelle forcément, et un texte si bien écrit, si émouvant...superbe....

    RépondreSupprimer
  5. Une très jolie histoire sortie d'un conte que l on raconte aux enfants le soir ,illustré avec cette
    toile magnifique qui nous guide à travers le regard de cet enfant le chemin de la vie !!!
    merci Sylvie de nous entraîne au pays de ton enfance !!! lyly

    RépondreSupprimer
  6. Une toile merveilleuse qui illustre si bien ce récit d'enfance.Bravo Sylvie pour cetxte et cette toile et merci encore Fran pour ce partage.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

L'inconnue au parapluie, A. Vignau,toile/ P. Bertoux, texte

Colores, Poesía de Federico García Lorca

La vie, les gens... avec Syl peintre et Jung