promenons-nous dans les bois avec N. Elbert, toile et texte

Elle a le vent en poupe, c'est une évidence mais il lui arrive aussi de se cacher derrière tous ces arbres qui lui tendent leurs branches, l'accueillant comme il se doit : en amie, en amie de la nature et des arbres, notamment. Toutefois, elle ne tarde pas à lever son regard vers ces cimes qui l'appellent autant que ce large qu'elle côtoie encore plus souvent. Bref, une fille de la nature et naturelle et... que j'aime ! Je me suis permis d'associer ce texte à une de ses toiles, où son élément majeur, l'eau, est présent aussi, le temps d'une promenade dans les bois en sa compagnie...

Fran Nuda






L'étoil's de Nicole.




Je me souviens particulièrement d'une belle journée d'automne. Ma mère m'avait amenée dans cette belle forêt de pins majestueux qu'elle connaissait comme sa poche.

Nous nous aventurions hors des chemins, nous nous enfoncions au cœur de la forêt. Moi toujours le nez en l'air, déjà rêveuse, à humer les parfums mêlés de la sève de pin et des quelques rares genêts encore en fleurs. Le regard perdu vers la cime des anciens pins aux troncs courbés par les vents marins. Je m'amusais souvent à repérer les petits alentour, que j'appelais les bébés, aux aiguilles plus tendres.

Mais ce jour-là, je devais faire une autre découverte. Des tapis de bruyère mais aussi des fougères rougeoyantes et des mousses d'où il se dégageait une odeur inconnue pour moi.
Je vois encore ma mère, concentrée, soulever délicatement les mousses pour me faire découvrir un magnifique champignon au chapeau jaune clair, légèrement luisant.

La promenade allait se transformer ce jour-là en cueillette de Jaunettes, et le dîner en véritable festin à mes yeux !

Nicole Darridol Elbert 


Voir aussi : 

Promenons-nous dans les bois... avec S. Lorimier F...

Promenons-nous dans les bois avec Liliane Julé, te...

 Promenons-nous dans les bois avec P.Bertoux et M. ...

 Le vent, la mer, l'océan et Nicole...

 Histoire d'un soir, à quatre voix, sur toile de ...

 Ecrasante chaleur, Collectif sur toile de Nicole E...

 "Appel du large", huile sur papier toilé de Nicol...






Commentaires

  1. Ohhhhh merci Fran pour ce partage et cette belle présentation. Tu me connais mieux que certains qui me côtoient souvent Tu sais lire à travers les lignes et dans les yeux, ces miroirs de l'âme ! Les déclarations ne sont pas mon fort, toujours ma pudeur qui colle à la peau, mais pour toi Je T'AIME FORT !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu me vois là, tu me vois sauter de joie... ;)

      Supprimer
    2. tres joli récit d enfance ,très jolie toile aux tons chauds que tu as su nous enchanter !!!
      si tu le permet pour te remercier

      à mon amie Nicole
      " Au coeur de ta forêt où tu aimes d y promener ,flâner en compagnie de ton fidèle chien
      à travers ses sentiers aux couleurs chatoyantes de l'automne où l' on entends dans un chant harmonieux l eau qui ruisselle en formant de petites perles fluides ,caressant la roche grise sous le regard des arbres dénudés ..."lyly

      Supprimer
  2. Quel beau texte, souvenir délicieux à tous points de vue... bravo , et pour la toile et pour l’ecrit, adorable Nicole! Et merci Fran, bien sûr... 😊

    RépondreSupprimer
  3. Magnifiques texte et toile que tu deroules pour nous Nicole ! Je te suis à travers ta promenade , mes pas dans les tiens de peur de rater quelque chose ..Un beau texte vrai comme seul l'est un récit qui parle du vécu de l'enfance .Merci Fran pour ce superbe lien entre ta description de Nicole et son histoire .😃

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je laisse Nicole répondre car c'est elle qui est à l'honneur...

      Supprimer
  4. C’est émouvant quand Nicole se met à peindre , ses toiles sont toujours d’une extrême douceur , je sais que c’est grace à sa palette mais quelque chose en plus fait que ....
    je m’aperçois que cette douceur , sa touche perso est également présente dans ses écrits .... Nicole nous berce, telle l’eau , elle nous emporte ou elle veut et tout en douceur . 👍😘

    RépondreSupprimer
  5. Ben voilà, j éprouve les mêmes sensations quand je me balade dans mes forêts ariégeoises, hormis qu il n y a pas de pins mais plutôt des hêtres, et les champignons sont parfois cachés sous les feuilles mortes , parfois bien en évidence .
    Merci Sylvie et Fran pour ce petit moment d évasion. ❤️��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. euh là, c'est le texte et la toile de Nicole... merci de passer par là, Martine...

      Supprimer
    2. Tu es pardonnée Martine, à condition que tu me prépares une bonne omelette !!! Merci beaucoup pour ton commentaire et heureuse que ça te plaise

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

Tears for trees