Promenons-nous dans les bois... avec Marie Rollin

Nous sommes voisines... enfin presque ! A la lecture, j'ai comme des frissons, ça fourmille, ça pétille, ça égratigne, ça éparpille, ça émoustille et parfois ça pique... oui, ce pourrait être aussi l'effet Marie... L'air de rien mais c'est aussi comme ça quand on est en compagnie de Marie... il y en a pour tous... et la richesse des odeurs, saveurs, en tous genres sont au rendez-vous ; allez, régalez-vous...

Fran Nuda




                                                                                 pour joindre Marie Rollin




La forêt
Elle soupire
Elle crépite
S'égoutte
Elle est profonde, dense,
Sombre...
A l'automne, empourprée,
Elle est vivante,
Elle est taillis et ronces, fougères,
Ses troncs sont douceur et rudesse,
La nuit, elle fait des bruits de vagues...
Elle est parfumée
De pin, de résine et de mousses,
D'épicéas, de frênes et de chênes...
Ses couleurs sont burinées par le temps,
Par la pluie, les sécheresses,
Le passage des animaux,
Leurs bauges, leurs terriers,
Celui de l'homme,
Promeneur ou cavalier...

La forêt est odeurs mêlées,
Fraîches ou amères,
Constantes ou éphémères...

Marie Rollin
Extrait du recueil "L'heure douce"2017@tous droits réservés.

Marie Rollin gère les  Editions Les Nuits Blanches


 Voir aussi :




Commentaires

  1. Un texte fort de Marie Rollin que je connais pas. J'avais l'impression de me promener dans cette forêt. Merci Fran Nuda pour cette tribune offerte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours avec plaisir, en ce qui me concerne... dans l'espoir un jour de t'y lire ou d'y voir une ou plusieurs de tes toiles aussi... car comme tu dis : " la tribune est offerte " ;)

      Supprimer
  2. Quelle jolie forêt qui donne envie de s'y promener ...Et magnifique texte que je prends plaisir à lire en sentant les odeurs que Marie décrit à chaque saison , en marchant dans les même lieux qu'elle et en découvrant des beautés ,les traces des animaux. ..J'ai l'impression d'y être et d'en profiter avec tous les sens en éveil. Merci pour cet admirable texte Marie et Fran pour ce lien avec le tableau ;quel charmant moment de sérénité. ..

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

Tears for trees