Le doux désir du Deux, Fran Nuda, essai

'' J’aime les livres de Fran Nuda car ce sont des romans intelligents… toutes ses histoires nous entraînent dans le tourbillon de la vie et nous poussent à réfléchir sur nous-mêmes et le monde qui nous entoure. A découvrir sans modération et à relire à chaque étape de notre vie, avec un œil nouveau... ''

Sylviane Donnio, auteur aux éditions L'école des Loisirs et Mijade.








Le doux désir du Deux, essai
Votre livre est un petit bijou.
C.G.
Cet ouvrage est d’un genre totalement différent, un livre où on court sur les mots, sur l’écriture, sur les émotions. Superbement bien écrit… Un livre de poésie en prose… Un vrai coup de cœur… On parle toujours de Coelho et de ses jolies maximes. J’en ai trouvé certaines tout aussi touchantes dans l’œuvre de Fran Nuda… Bravo…
S. G
Comment rester indifférent à tant de luminosité sur la complexité du couple et de l' humain. L'exercice de haute voltige qui nous renvoie aux cieux, ne peut laisser indifférent. Merci pour votre belle plume claire, intuitive, pertinente, sans détour et engagée. A l'image des plumes de ces drôles d'oiseaux, que j'aime, qui, du haut de leur ciel, voient les choses avec plus d'acuité que les autres. Et surtout que votre muse guide encore votre plume vers les mondes mystérieux et profonds de la nature humaine, afin de nous guider sur les chemins de la lumière.
P. L.N
Excellent livre ! l'auteur maîtrise les mots  avec beaucoup de brio et de talent !
Sh-Y.

J'ai adoré ce livre que j'ai lu plusieurs fois.
F.C


EXTRAIT :

Le besoin intrinsèque de l'autre, la faim d'un lien rarement serein, mais sans lequel rien n'existe. Cruel syllogisme ! De quoi suis-je le manque ? De qui suis-je le manque ? Questions obsédantes et lancinantes pour qui se cherche inlassablement dans tous ces autres impermanents, voire impertinents qui laissent le soi pantois, de bon ou de mauvais aloi. Cette faim de l'autre qui brouille les cartes du jeu.

Ce bouton noir, manifeste de vie et création de l'esprit !

Une entrée en matière perturbante, tant l'objet de l'obsession couvre l'être d'un voile noir qui l'empêche de voir ce qui ne doit pas être raté. Cet instant magique où tout à coup deux êtres inconnus se croisent et tombent amoureux, sans autre raison que celui de ce désir qui les saisit. Sur le coup de ce rendez-vous fou, ils s'illuminent, rayonnent et papillonnent l'un autour de l'autre, et s'excluent du bas-monde.

Tout commence aujourd'hui, mot de passe du deux !

Le cœur tendre, le sexe humide et dur, aveuglés, légers, en un mot, amoureux, ils en oublient de vivre. Aériens, solaires, tout sauf terre à terre, ils alimentent le manque qui les a fait se rencontrer. Ils se ressemblent tant qu'ils n'arrivent plus à se reconnaître autre de l'autre. Bénis des Dieux, ils virevoltent, s'élancent comme des chevaux fougueux vers l'Eldorado des hautes sphères de la volupté.

L'euphorie apoplectique de la rencontre !

Le corps a ses raisons que l'amour courtois ne connaît pas. L'instant éternel s'achève dans la sueur de leur bonheur. La chair exalte le sentiment identitaire et le cœur exulte après la mêlée de cette chevauchée fantastique et élastique. Quand les douze coups de la rencontre sonneront, ébahis, abrutis, les deux tourtereaux se tourneront le dos, en quête d'autres oiseaux au plumage encore plus beau. A moins que...

Fran Nuda

        Livre uniquement en vente auprès de l'auteur : nudafranauteur@gmail.com

 Voir aussi de l'auteur sur le blog :

 Prémices d'Ô rage, haïkus

Commentaires

  1. Quel superbe texte ou la pruderie n'a aucune place ;par contre un zeste de pudeur et une pincée d'érotisme en fait un écrit que j'ai envie de lire en entier ..
    Ta façon d'écrire est unique Fran et c'est un vrai plaisir à déguster sans modération. ..
    Très belle introduction de
    Sylvianne Donnio ..
    Bravo à toi Fran 😃

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Patricia... je transfère désormais mes livres sur le blog car je ne vais pas garder le site d'auteur.

      Supprimer
  2. Ça se sont des mots forts. Je me suis régalé à lire cet extrait de ton ouvrage Fran. Oui, tu fait partie des auteures et auteurs de la littérature. Qu'est ce que c'est bon de te lire. J'adore ... merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très touchée par ton commentaire, merci aussi à toi de m'avoir lue ici.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

Tears for trees