Paradoxe humain...


Difficile aujourd'hui de croiser dans la rue le regard des gens... quand ils ne vous rentrent pas dedans, ne regardant plus où ils vont, ni qui ils croisent... Chacun va seul au monde tenu en laisse par son smartphone, quel que soit l'âge, le sexe, la nationalité, le statut social, etc. Tête basse, presque tous...

Fran Nuda







Dessin trouvé sur le Net 




A trop regarder les étoiles, l'Homme ne sait plus vraiment où il met les pieds ; mais s'il regarde où il va, il n'a plus envie d'avancer. Alors, il baisse la tête sur son smartphone qui lui dit quoi dire, quoi faire, quoi manger, quoi boire, quoi acheter, quoi penser... enfin, non, pas penser... il pourrait lui venir l'envie de lever les yeux et regarder droit devant... devant le mur qui l'obligerait de nouveau à regarder les étoiles et perdre de vue où il met les pieds... mais tout ceci peut-être faux car l'être humain a ce pouvoir de prendre en main son destin s'il le décide et cette intelligence pour revoir sa copie afin de maintenir l'espèce... autrement... ou pas... Rien n'est assuré quand l'humain va vers son risque...😉

Fran Nuda




                                        
                                       
                                                                               Dessin trouvé sur le Net

Voir aussi :

 L'infini vu par François Cheng

Se libérer du connu, Krishnamurti

Cet absent-là, Livre de Camille Laurens, extrait

 Les Oubliés, montage et haïsha de Fran Nuda

PLUME, Récit initiatique, extrait

 La percée de l'Être, Dürkheim

 Mu, le maître et les magiciennes, Alexandro Jodoro...

Commentaires

  1. Ton texte est criant de vérité, il n'y a rien à ajouter ...La 1ere photo est malheureusement très réelle et fait très peur ,nous pouvons le constater chaque jour ... C'est affolant !
    Quant à la 2eme photo elle m'effraie quand je me rends compte de l'inculture ambiante qui règne parmi les jeunes !
    C'est désespérant .
    ,j'espère que les personnes de notre génération sont conscientes du phénomène ! !!!
    Continuons de lire et d'écrire pour vous écrivains afin de survivre et rester humain .
    Merci pour cette réalisation Fran .💐

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien n'est jamais totalement désespérant... à chacun de savoir s'adapter sans tout adopter tout le temps... les dessins obligent à la réflexion mais pas à la dépression... enfin, j'espère...



      Supprimer
  2. oh combien réaliste le texte de Fran la société ignore ,axée sur elle même ,reflet de ce monde moderne où le smartphone est l objet bien pensant de la vie actuelle ....
    c est triste et déplorable !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, relativisons dans la mesure où c'est l'usager qui doit apprendre à faire la part des choses et de plus en plus... ce qui sollicite ses neurones, donc... s'il le désire... ;)

      Supprimer
  3. Peu de commentaires à faire , j’ai rien pour, rien contre . J’aime mon smartphone, il m’aide , il m’a fait rencontrer des gens que j’aime aux 4 coins de la France . Il ne m’envahit pas et ne substitue pas au plaisir de lire et tenir un livre dans les mains . Dehors il est dans ma poche , et ne m’empeche ni de voir, ni de regarder . Par contre il me permet de voir ma petite fille bouger et de l’entendre gazouiller malgré 800 kms qui nous séparent . J’aime aussi beaucoup la possibilité qu’il m’offre de faire des photos ou que je veuille et sans l’avoir prévu .
    Je vis dans mon époque, elle n’est pas terrible certes, beaucoup de dommages ont été causés et nos jeunes vont en compatir . Je sais juste faire une limite , j’arrive encore à penser , à peindre, à réfléchir sans consulter internet . Tout est question , comme tout le reste , de savoir en faire bon usage .
    Garder la liberté de choisir , ne subir ni les jugements des gens pour ou contre .
    J’ai perdu ma queue comme tous les humains, je ne m’éclaire pas à la bougie, j’ai du chauffage et de l’eau chaude , bref toutes les nouvelles techniques et inventions ne sont pas néfastes, faut juste savoir s’en servir et ne pas se faire lobotomiser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi c'est toi que j'aime... je t'ai rencontré grâce à mon ordinateur mais surtout grâce à mon voyage à Tournai qui m'a aussi valu de rencontrer Jocelyne... blague à part, il est évident que l'usage pose question et non pas l'outil en soi... en ville, dans les transports publics, dans les rues, je me pose beaucoup de questions, au-delà de l'usage perso très restreint car pour ma part je préfère mon ordinateur et me poser un temps pour... mais j'ai aussi le smartphone et je mesure combien il retient l'attention de tout un chacun.

      Supprimer
    2. Ouf ....
      J’ai l’esprit plus tranquille... tu sais c’était bien aussi les pots de yaourt raccordés avec une ficelle , nos fameux téléphones de jeunesse , mdrrrrr, l’évolution a été rapide ✌️

      Supprimer
    3. Pas connu les pots de yaourt... et ça marchait ? ;)

      Supprimer
  4. Syl, comme je suis d'accord avec ton analyse !!!! Tu as totalement raison. Nous avons tous notre libre arbitre, à nous de le prendre. Moi je souscris entièrement à ton point de vue, d'autant plus facilement que c'est ma façon de vivre.

    RépondreSupprimer
  5. Sylvie a très bien exprimé mes pensées... Il faut vivre avec son temps mais pas donner aux machines son temps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà... et le débat est ouvert... nous vivons dans un monde qui nous interpelle sur nos comportements, et je trouve cela intéressant... il est clair qu'il n'est pas question de remettre en cause l'évolution technologique mais je reste toutefois dubitative sur la perte de la queue dont Syl fait allusion pour tous... ;)

      Supprimer
  6. Eh bien je suis entièrement d'accord avec Sylvie et aussi avec Thierry ! Je devrais faire un mix de vous deux pour lâcher Facebook ! !!Merci les amis .👍

    RépondreSupprimer
  7. Bon rien à ajouter après le commentaire de Sylvie ! Il faut savoir user sans abuser. Ce qui peut nous inquiéter c'est que certains jeunes, de plus en plus jeunes ne font pas la part des choses ! Gros débat à soulever, tu as le chic Fran !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui si on observe les comportements autour de soi et parfois en soi on est obligatoirement interpellés sur notre capacité à gérer le progrès technologique d'une part et l'évolution de notre esprit, de notre psychisme aussi... Et comme tu le soulignes surtout chez ceux qui ont grandi voire qui sont nés avec... Le débat est non seulement ouvert mais à mon humble avis, il ne fait que commencer... Nous, nous sommes à cheval entre deux civilisations et de la deuxième nous en connaîtrons peu, je pense.

      Supprimer
  8. Mdr Fran ! Et moi si tu savais combien la perte indiquée par Sylvie me serait très très préjudiciable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui he te comprends... Heureusement que notre amie n'a pas complètement raison... 😂

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

Tears for trees