Articles

Affichage des articles du janvier, 2019

Amitié, quand tu nous tiens...

Image
6 janvier 2019... Sylvie, as-tu vu cette petite ridule encore discrète qui vient de se glisser subrepticement à côté de celle déjà visible et profonde, à droite, là, juste au coin de la bouche... ça, c'est de passer trop de temps à rire... Mais avec ou sans ride,  - et j'en ai plus que toi puisque je suis ton aînée - je ne peux que te donner à lire ceci de François CHENG, dans  L'éternité n'est pas de trop, et qui te concerne au plus haut point : " Les êtres qui s'aiment vraiment
ne sont limités ni par l'espace ni par le temps
ils sont liés par l'âme
un lien bien plus intime
plus inséparable que celui du corps. ''






Maître Sylvie, devant son chevalet, penchée
tient dans sa main droite un couteau.
Maîtresse Fran, par l'ouvrage, attirée
se tient cachée derrière son dos.
" Que cet ouvrage est beau ! 
Et ce rouge mêlé au noir corbeau ! "
pense-t-elle un peu trop haut.
A ces mots, Maître Sylvie se retourne
et, en colère, la menace de son couteau.
"…

Passage de l'an 18 à l'an 19

Image
Ah ! Cette unité de temps qui n'en est pas mais qu'il nous plaît de croire, une fois, dans l'année, sur la Terre ; tous unis, tous festifs, tous factices... ou pas... Bref,une valse à tous les temps, partout sur la Terre... ou presque ! pour ce passage obligé : alcool à outrance, voeux les meilleurs, puis gueule de bois du jour de l'an... et puis, ça repart : boulot, dodo, boulot, dodo, le train-train du quotidien... l'ennui, la joie, la peine, l'ennui, la joie, la peine... la condition humaine se fiche de l'an neuf et poursuit sa destinée... Je vous plombe l'ambiance ? Bé quoi ? La fête, la joie c'est dans le coeur, chaque jour, quoi qu'il arrive, la joie d'être vivant, vibrant, malgré les aléas de la vie que tout un chacun traverse, un jour ou l'autre... ou les deux... le temps d'apprendre à vivre, à s'aimer, à aimer vivre, avant de s'en aller, le coeur léger d'avoir pleinement vécu... Voilà la vraie fête que tout un ch…