Articles

Affichage des articles du mai, 2019

Océan, Texte de Liliane Julé et montage photos de Fran Nuda

Image
Il me plaît aujourd'hui de vous donner à lire ce très beau texte de mon amie Lyly. La sensibilité à fleur de peau, à fleurs de mots, elle nous entraîne dans une danse des sens qui lui est propre. J'ai eu l'envie d'ajouter sous forme de vidéo ces vues magnifiques des océans de par le monde, une vision nocturne voire aussi onirique de ce Grand Bleu ; deux visions donc complémentaires, deux sensibilités qu'il m'a plu de réunir ici. Fran Nuda La porte tournée vers l'océan comme un diamant qui brille sous le ciel bleu... je l'entends de loin... mon regard se pose sur ce spectacle magique des vagues à la toison moutonneuse qui se mettent à chanter pour renaître inlassablement, s'étalent sur cette plage aux dunes poudrées de blanc, enveloppées d'un voile de soie où les chardons bleus des sables fleur issent, mélangés aux herbes folles qui frissonnent au timide souffle de vent... Cet océan qui nous émerveille aux couleurs d'émeraud

Bise de bords de Loire, haïshas en vidéo

Image
Le long de la Loire, sur les pas de notre ami Gilles - Aqr Alpha - une promenade où le temps suspend son vol, au point de prendre le temps d'écrire quelques haïkus au fil de l'eau. Oui, ces photos m'ont véritablement inspirée tant le photographe promeneur est présent dans ces prises de vue où l'on se retrouve à cheminer avec lui, pas à pas mais aussi en pensée... comme des ondes que les photos nous transmettraient, comme si Gilles avait semé un peu de lui dans chaque photo... ses états d'âme du moment au vu de ce fleuve tranquille, du côté d'Orléans. Il est vrai que nous avons en commun ce fleuve... C'est bien sûr avec son accord que j'ai fait cette vidéo. A votre tour de cheminer le long de ce fleuve tranquille... Fran Nuda                                                     " Ainsi dois-tu considérer ce monde qui fuit : une étoile à l'aube, une bulle sur un ruisseau, la lueur d'un éclair dans un nuage d'été, une lampe

Suspension, Fran Nuda : FIN

Image
Le temps est venu de conclure cet essai ou ce pamphlet... après les portraits de plusieurs ELLE, vient le temps de porter un autre regard sur la relation homme/femme qu'il nous appartient de réinvinter en tentant de ne pas tomber dans les pièges tendus : " Chasse ce qui te pèse et cherche ce qui t'apaise ", ai-je lu dans un livre... faire preuve donc de lucidité afin de vivre au mieux l'Autre sans s'exclure, soi. Et faire de ce voyage, non pas un long fleuve tranquille mais une exploration saine des sentiments pour le meilleur et pour le dire. Bon vent ! Et pour ce faire, j'ai choisi  encoreune toile de SYL peintre, l'homme de notre Elénor... car ce qui doit arriver arrive... même tard ! ;) Fran Nuda " Le désir " - Syl Peintre - Accueil Il est des êtres de l’ombre, homme ou femme, qui se servent de leur identité sexuée pour abuser de l’autre sexe. La diversité existe aussi dans la perversité qui n’est pas le monopole d’

Suspension, Fran Nuda : ELENOR

Image
Voici Elénor, femme moderne, libérée, indépendante jusqu'à ce que... eh oui, difficile de  s'extraire du carcan que la société depuis l'enfance vous réserve. Elle qui se croyait hors jeu va finalement faire son entrée dans la vie de couple, puis, très vite, la vie de famille... un temps heureuse avant de vite déchanter... bien que vivant avec un chef de choeur... sans coeur... ainsi commence la courte vie d'amour raisonné d'Elenor. Enfin, pas si raisonné ni raisonnable que cela mais je vous laisse découvrir le cheminement d'Elénor, femme libérée dans sa découverte du couple et de sa fin annoncée. J'ai donc choisi pour l'illustrer celle qui m'a semblé être sa jumelle, " Adèle ". Bien sûr de SYL peintre... ;) Fran Nuda " Adèle " - Syl Peintre - Accueil Elénor ignore qu’elle est depuis toujours programmée pour un projet que toute femme normalement constituée doit intégrer : celui d’avoir un mari et des enfants