Journée internationale de la Femme à Pornic, Fran Nuda

8 mai 2019, journée à Pornic, mère et fille, en ce jour qui honore les femmes de par le monde... enfin presque ! Il reste tant à faire surtout dans certaines contrées mais dans notre france bien latine, il y a aussi encore beaucoup de boulot, ne serait-ce que l'égalité du salaire à travail égal... mais revenons à Pornic ou plutôt allons-y, le temps de cette modeste vidéo qui je l'espère, vous fouettera quelque peu le visage de son souffle marin car ça soufflait fort, très fort !Comme la colère justifiée de cette femme fustigée dans ce poème qui s'imposait en ce jour d'hommage à la Femme.

Fran Nuda




                     Femme fustigée

J’éprouve tout à la fois de la colère, du mépris
Pour ceux qui sans scrupule jettent aux oubliettes
Les droits que des esprits avaient bien établis
Afin que sur cette terre traquée par la disette
Les guerres et l’injustice, les hommes fussent heureux.
Je sens dans tout mon cœur couver une tempête
Quand je vois les préjugés cyniques et les odieux tabous
Pendus au cou des sociétés ainsi qu’une amulette,
Fétiche plus dangereux que les rêves les plus fous.
Mon âme se révolte par haine de l’injustice,
La vie nous est donnée comme le plus beau des dons,
Pourquoi faut-il donc que des êtres trahissent
Les promesses de ce legs et ses douces illusions ?
A toi ô femme fragile qui plie ton corps frêle
Devant le regard sombre du mâle capricieux
A toi ô cœur qui souffre, à toi, simple mortelle
Vouée dès le berceau au crépuscule hideux,
J’offre en sœur aimante les graines de la violence
La révolte, la rancœur, l’audace et la colère,
Je t’offre toutes ces larmes que tu n’as pas versées,
Ainsi qu’une grande averse déchaînée sur la Terre,
Elles tomberont à flots sur ton cœur oppressé.
Et plus tard quand ces graines de violence
Auront germé en blé, quand les filles de ta chair
Se nourriront de vie, d’ardeur et d’espérance,
Tu lèveras la tête et ton front crucifié
Sillonné de chagrin, de douleur et de regrets amers
S’illuminera soudain au soleil de ces cœurs ;
Tu te rappelleras alors ton passé et ta peine,
La colère qui brusquement éclaira ta raison,
Tu entendras encore cliqueter tes chaînes
Tandis qu’une main sauvage châtiait ta rébellion.
Tu sentiras toujours cette ardeur mystérieuse
Monter dans tout ton être et flamber dans ton cœur,
Et ton sang qui brûlait dans tes veines silencieuses
En colorant ton front consumera ta peur.
A, toi ô femme vaillante, la révolte et la vie
A toi la liberté, l’amour et la gaieté
A toi les aubes de joie, de douceur infinie
Et les matins qui rient dans ton âme apaisée.


Mélika Golcem Ben Redjeb




Voir aussi sur ce blog d'autres vidéos de Fran Nuda, en accord avec la publication :

 Main... tenue, In Flight, vidéo de Fran Nuda

 Main... tenant, together, video de Fran Nuda


et aussi voir  la vidéo de Mako :

On my own, video de Mako 

 Mantra, vidéo de Mako

Commentaires

  1. Que dire ... je suis sans mots et c’est rare !
    Tes photos sont extras, mer, bateaux , cordages, ferraille, rouille.... de la vie dans toutes , et toi aussi tu es belle , pleine de vie et de liberté .
    Un très agréable moment , vidéo à visionner et révisionner.
    Je sens l’iode et j’ai aussi les cheveux dans le vent .
    Merci cop 😘

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je suis ravie que tu aies ressenti tout cela... Ca me touche beaucoup tant j'aime partager mes sensations et c'etait vraiment une chouette balade avec pour moi le retour au plaisir de la photo.😍

      Supprimer
    2. Tu peux Fràn et tête haute et épaules en arrière 😘

      Supprimer
    3. Sans oublier nombril avalé et périné serré😂

      Supprimer
  2. Quel merveilleux texte toujours d'actualité comme si les femmes étaient des citoyens de seconde zone, malgré les luttes, les femmes assassinées, violées, annihilées mais toujours debout pour résister à l'oppresseur ! cet écrit se suffit à lui même, tant il est fort...Merci Fran ! Quant à la vidéo, superbe de faire une petite visite de Pornic,ses bateaux et tout...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes, oui, le texte car je voulais tout de même honoré cette journée d'hommage mais pour moi ce jour-là il y avait ce retour au plaisir de la photo à mon humble niveau mais tous les sens en alerte😂

      Supprimer
    2. J'ai commenté ta vidéo sur ton mur Fran et j'en ai apprécié chaque image 😉

      Supprimer
    3. Oui j'ai vu merci Patricia😘

      Supprimer
  3. Quelle merveilleuse vidéo montrant de superbes images de ce beau coin de pays.Et un poème encore d'actualité.Merci Fran pour ce montage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir et heureuse de te voir apprécier, Patsy

      Supprimer
  4. la beauté de ses photos est magnifique , on se laisse entrainer avec serénité et agréablement dans ce voyage à la découverte de ses images remplies de l air marin ou on entends et imagine presque le murmure de l eau ou les vagues viennent nous tiraient sa révérence ….ou avec élégance notre amie se retire doucement cheveux au vent avec ce sourire radieux !!!

    merci Fran et Mako

    lyly

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup ma Lyly pour donner à lire ton ressenti😍

      Supprimer
  5. Yep Fran, tu n'es point seulement une écrivaine de talent, mais tu as le n'yeux du cinéaste ! Merci pour ce beau moment de contemplation. Vidéo tip top qui fait du bien ! Bises et encore bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est gentil d'être venu sur le blog, Thierry... J'apprécie les retours sur ce que je fais personnellement certes déjà avec beaucoup de plaisir mais si parfois ça touche alors je suis encore plus ravie de ce partage. Merci ! 😘

      Supprimer
  6. Je viens de regarder. Une de tes plus belles vidéos, Fran ! Que de belles prises de vues, ces chaînes, ces cordages, etc, tout ce que j'aime...et toi, cheveux au vent :) ! Sur une Musique de Bach...franchement, on ne peut qu'être ému(e) ! Merci !💙 Soiz (((*_*)))

    RépondreSupprimer
  7. Ah cela me touche beaucoup car pour la première fois tout est de moi et avec un téléphone pour les prises de vue. J'ai donc envie de poursuivre ma démarche grâce à vos regards.
    Ceci dit j'ai aussi eu la chance que ma fille me mitraille avec son bel appareil photo ce qui me vaut d'être aussi présente dans ce photomontage.merci Soiz

    RépondreSupprimer
  8. Magnifiques Photos , supers prises de vue Fran, la mer , les oiseaux, les bateaux, .... j entend le vent et reçois la brise marine sur le visage....et on voit bien que les cordages (les liens) sont une source d inspiration pour toi. Je me suis régalée et j’ai l impression d avoir passé la journée avec vous!!!
    Et Hommage à l auteure de ce poignant poème

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je suis vraiment très heureuse que tu sois passée par là Martine, j'apprécie toujours beaucoup tes coms et celui-ci particulièrement vu que c'est une première de ce gfenre pour moi. Mrrci Martine😘

      Supprimer
  9. Tu as bien fait de me rappeler cet oubli. Quelle merveille ce reportage. Tes photos sont magnifiques, riche en couleurs pour certaines. On y sent la vie du port, battu par les flots et le vent, le sel qui ronge et donne ces tons de rouille. Que dire de plus, que tu es radieuse et bravo à la mère et la fille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Nicole. Toi l'amoureuse de l'océan tu comprendras que ton regard sur ce photomontage etait important pour moi😘

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

Tears for trees

L'inconnue au parapluie, A. Vignau,toile/ P. Bertoux, texte

Réel ou Virtuel ?