Room in New-York, Hopper, and Presents Women, group

Les problèmes de couple peuvent déboucher sur de graves conflits voire mortuaires, il en est d'autres qui évitent le pire lorsqu'on actionne la soupape de sécurité et qu'on se lâche... les femmes excellent dans ce registre et certaines plus que d'autres, comme celles-ci, rencontrées par hasard et cela se sait de source sûre que le hasard fait bien les choses... Bonne lecture donc et cette toile de Hopper colle à merveille à ce que vous allez lire si l'on entrait quelque peu dans la tête de celle qui pianote son impatience, son ennui, sa colère, son ras-le-bol... sans que cet homme ne se doute de quoi que ce soit... et si on lui rajoutait un smartphone dans les mains qui lui permettrait d'échanger entre copines ; une couleur pour chacune... sans oublier l'intervention, le lendemain d'un ami homme... eh oui, ça existe aussi ! toute ressemblance... ne serait que fortuite... bien sûr !

Fran Nuda


Edward Hopper - Room in New-York


-        A ce point là ?
-        Oui ... ça arrive et de plus en plus souvent, quand on se retrouve bientôt 24 heures ensemble ... alors que pas encore âge de retraite... mais t’inquiète on gère !
-        Ça va passer !
-        Ça passe ou ça casse…
-        Idem ici. On ne pourrait pas les envoyer en vacances ensemble quelques temps ?
-        Y a de la place pour un troisième ?
-        Ah oui oui oui !
-        Oh oui ... là. J'en peux plus et lui non plus...
-        Une bonne nuit ...et ça ira mieux !
-        Ouais… me faudrait bien une triple dose tisane les filles, s.o.s, besoin tisane, je répète : s.o.s besoin tisane !
-        Me too.... ça, retenir tous les reproches mais aucun des siens, comme dab
-        C'est ce que j'ai fait, rajouté quelques feuilles mais pas persuadée que ce soit suffisant
-        Moi c'était hier, ce doit être la lune pour ces messieurs
-        C’est pleine lune ?
-        Bin moi lui faire boire une tisane... pas demain la veille.   
-     Ma mère me dit toujours, ça c'est la lune et elle se bidonne
-        Elle a bon dos, la lune !  
- Sauf que ce n’est pas ondine lune
-
-        Ondine? Oui oui oui...
-        C'est ça marrez-vous... ça va être un gai dimanche en perspective !  
-     J'aurais eu copine ici je serais sortie ce soir tellement il m'a énervée
-        Bon tu déménages, on se barre à deux
-        Oh que oui, aller boire un petit mojito
-        Bien d’accord, tout ou rien et quand ils ont décidé d’être chiants, c’est le top
-        Hey!!! Y a des feuilles là-dedans !      On peut changer... Les feuilles !
-        Menthe
-        Et du rhum, faut bien ça!
-
-        Bon du coup on aurait dormi aussi dehors, car je te dis pas le réveil si découchée en plus
-        Qu’est-ce ce que je peux dire comme bêtises quand même...
-        Peut-être que ça les radoucirait si on leur mettait les bonnes feuilles dans la tisane
-        A condition qu’ils boivent tisanes, moi non, faut que je trouve autre chose
-        On a vraiment les mêmes
-        Changer ses comprimés de vitamines, son truc en ce moment, mettre dedans un... je sais pas, une tablette lexo ?
-        Peut faire la gueule pendant des jours, reproches comme toi Pfff... Et tout d'un coup fini !
-        Il se shoote déjà à ça le mien. Je peux tripler la dose tranquillement
-        Bin voilà quand ils veulent, quand ils décident. Plus de bonjour, plus d’au revoir et puis tout d’un coup un texto... genre : besoin de rien ?
-        Exactement... Et c'est épuisant ces changements d'humeur. Et il semblerait qu'ils ne s'en rendent même pas compte. On a des copiés collés
-        Ça me tue et le plus con c'est que souvent je réponds.
-        Oui mais froidement, j'ai la digestion lente...
-        Non le problème, c’est nous, disent-ils : on a des caractères pourris et on ne peut rien nous dire sans qu’on prenne la mouche. Je suis morte quand j’entends ça, mais vous jure, c’est vrai !
-        Non c'est une blague ! Il me dit la même chose
-        Bon je suis rassurée notre problème vient de nos hommes
-        J'en reste persuadée
-        On a perdu les autres....  Elle doit se dire, tout compte fait le mien est plus cool
-        Et pas facile à vivre ces caractères
-        Me revoilà ! J’étais sur FB !  Non, non peut être pas plus cool... mais moi plus distanciée !
-        Ils te rendent dingue ou ils essaient
-        Bien d’accord ! Et comme je ne vais plus arrondir les angles. Ras le bol. On verra la suite
-        Grosse crise, là ! Je connais...
-        Bisous les filles et bon courage !  ça ira mieuuuux demain, caaaaa ira mieux demaiiinnn! 
-        Y'a plus la lune demain, Number 3 ?
-        Elle aura un peu changé !
-        À vrai dire 2 forts caractères, j’avoue... mais retraite et changement de cadre, ça aide pas. Pis plus enfant sous le même toit, du coup, moi je me laisse aller, je rue enfin !
-        Moi taureau je rue toujours
-        Vais me coucher... car si la lune est comme vous dites... insomnie...
-        Non pas ondine lune, t’inquiète, dors bien !
-        … Sauf quand je décide de pratiquer surdité diplomatique et de prendre l'air
-        Ah ben si ce n’est pas ondine ça va !
-        Mais ça ne sert à rien sauf à nous énerver. Et ça m'agace encore plus. Va dormir avec tes molosses. Ça réchauffe et ça détend !

       -     Déjà fait, tout juste si j’ai une fesse sur le canapé. Allez bonne nuit !
Demain autre jour ... mais j’en connais qui vont ramer et pas moi, ni toi.
Macho…                Matching… Merde…Bon je crois vais lire un peu... dans un autre lit ... paix et volupté d’espace. Demain cool !

-        Le mien dès que je suis seule il se pointe discrètement
-        Tu as du bol, moi, il ronfle !
-        Ils vont se casser les dents…Le chien ne ronfle pas, je parlais du chien
-        Je croyais ton homme 
-        Il ronfle aussi et ne s'abaisserait pas à revenir…
-        IdemMais pour l’inverse il peut toujours attendre
-        Pareil ! Essaie de dormir un peu. Bisous. Père Dodu va sonner du clairon tôt demain… 

Le lendemain matin… Intervention d’un homme ami, pas mari de ces dames, bien sûr !


-          Bonjour mesdames !  Les hommes vous remercient bien pour vos commentaires et les costumes que vous leur avez taillés, hier soir. Heureusement que nous ne sommes pas comme ça, nous. Enfin... moi ! Mais que feriez-vous sans un homme ? Vous ne pourriez même pas jouer à l'infirmière (humm !) Ni faire jouer votre instinct maternel. Ni même vous faire consoler sur une épaule aimante lorsque vous vous cassez un ongle... pÔvres petites filles, vous êtes bien à plaindre. Tous les mêmes. Pas un pour rattraper l'autre... et vous, princesses, vous continuez d'embrasser des crapauds en espérant qu'ils deviennent princes charmants. Vous êtes trop, vous… C’est comme ça qu'on vous aime, ne changez rien !
       Je vous adore dans vos délires. Un régal de vous lire le matin. Bonne journée !



-          C’est plutôt que nous avons connu des princes tout à fait charmants mais qu’avec l’âge ils deviennent crapauds.... Comme nous, nous étions princesses mais maintenant... enfin bref. Merci en tout cas.
-          Pas d'accord. Nous sommes toujours des princesses, nous !


… et le mot de la fin… et de la " rapporteuse " de cet échange collector :


                             La plainte comme une jouissance cachée…



Dans un registre quelque peu identique voir aussi sur ce blog, toujours en position 5 des posts du blog les plus consultés depuis son existence :

Ecrasante chaleur, Collectif sur toile de Nicole E...

Commentaires

  1. Quelle compilation !!! Quel boulot !!! Pauvre de moi. Je n'ai reconnu personne sauf la toile de Hopper. Bravo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Be vi normal... de ne reconnaître personne😂oui quel boulot de "rapporter"... Plus simple d'écrire ses textes😉

      Supprimer
  2. Je suis pliée , ça sonne tellement vrai que j’ai l’impression de connaître très bien ces personnes , les 4 et la “raconteuse”
    Je ne pensais pas que tu ferais ce montage . Bravo pour le boulot 👍😘, quant à Hopper, je suis fan de fan .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bigre... Te serais-tu reconnue ? Voire d'autres... Trop forte, cop, trop fortr😂😂😂

      Supprimer
    2. Ah non moi pas du tout , surprenant d’ailleurs toi mon amoureuse que tu me connaisses aussi mal, mais j’avoue avoir reconnu une grenouille, une chouette , un coq, un autre oiseau mais je ne sais plus le nom trop révélateur et une mouette qui colporte 😂👍👍

      Supprimer
    3. Toi on te reconnaît à l'expression très perso... justement ! mais bon tout ceci peut être faux dans la mesure où je n'ai entendu que des voix sans nom, sans corps mais non sans humour ;)

      Supprimer
    4. Tu es la meilleure , contente que tu m’aimes sincèrement 😂😂😂

      Supprimer
  3. Que d'humour dans cet échange ! Une raconteuse bien informée.Bravo Fran pour cette compilation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui savoir rire de tout permet de porter au final un autre regard et trouver des avantages à ce qui parfois ne semble que problème... le rire est une excellente philosophie qui muscle l'esprit autant que le corps qui plus est... ;)

      Supprimer
  4. Magnifique de vérité et d'humour cet échange ! qui donne à sourire tellement la reconstitution est juste. Je vis la même chose quotidiennement et en rire de temps en temps ça fait du bien ! Heureusement qu'il y a des copines et quelques vrais copains pour s'épancher et nous comprendre. J'adore le tableau de Hopper. Quel superbe travail Fran, ça fait tant de bien de lire cela comme une pièce de théâtre, Merci à toi !😃

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui... tant de personnes peuvent se reconnaître dans ces " portraits croisés ", hommes et femmes en fait, je pense, en plus... Voici une lecture à refaire, Patricia, dès que la moutarde te monte au nez...

      Supprimer
  5. Morte de rire les délires....ou pas de cette volière, ça caquete sévère ! Parfait vaudeville. À mon avis l'auteur du script tient la palme d'or et tous les césars ! Top avec la toile de Hopper, du bonheur !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cela va faire concurrence à notre pièce de théâtre de juillet 2018 : écrasante chaleur, toujours au rang n.5 des publications les plus vues ;)

      Supprimer
  6. Marie-Hélène BLONDEL20 juin 2019 à 15:59

    Que du plaisir !!!!!! encore plus succulent lorsque l'on connait l'histoire.... Beau travail Fran ! :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

Tears for trees

Réel ou Virtuel ?