Articles

Affichage des articles du 2020

Le doux désir du Deux : Le Bel Amour, La nostalgie, F. Nuda, HOPPER, The "Martha McKeen" of Wellfleet

Image
Le doux désir du Deux... Le Bel Amour, La nostalgie... Voici  aujourd'hui ce que je souhaite à chacun : le bel amour, et ce sentiment si doux qu'est la nostalgie qui fait que jamais on n'oublie qui l'on a aimé vraiment. le Bel Amour l'est pour toujours, d'une façon ou d'une autre. Le coeur a ses trésors qu'il garde bien enfouis. J'ai choisi cette toile de HOPPER, d'abord pour relever le défi de pouvoir adjoindre jusqu'à la fin de l'ouvrage, une de ses toiles, et aussi parce qu'il se dégage de cette toile une harmonie entre l'homme et la mer, comme celle du Bel Amour entre deux êtres. Et que vogue la galère ! Bon vent ! Belle mer !

Fran Nuda

Le doux désir du Deux : L'engagement, La tendresse, F. Nuda, HOPPER, Two comedians

Image
Le doux désir du Deux... L'engagement, La tendresse... voici les deux piliers du Deux sur la durée dans la qualité du lien. Alors il m'a semblé possible de mettre ce tableau de HOPPER qui, aux visages, laissent entendre qu'il s'agit de lui et de sa femme, ce qui m'a paru coller, je dirais, avec l'idée de l'engagement et de la tendresse, côte à côte... mon interprétation, certes, mais tout tableau appartient à celle ou celui qui le regarde, quelque part... nous arrivons bientôt à la fin de cet essai, lisible différemment au fil des ans,car le parcours du Deux reste aussi hasardeux et cahoteux que délicieux et luxueux. Belle route à vous sur le chemin engagé de la tendresse.
Fran Nuda

L'engagement

Il est ce vœu pieux qu'on se fait, le plus souvent, mutuellement, quand la relation s'installe confortablement. Il est cette sécurité, cette assurance qui protège des aléas violents de la vie. Il est cette obligation qu'on s'impose ou qu'on impo…

Le doux désir du Deux : L'identité, La fidélité, F. Nuda, HOPPER, Tables for ladies

Image
Le doux désir du Deux... L'identité, La fidélité... deux mots qui ont parfois beaucoup de mal à se concilier voire même à se réconcilier... j'ai choisi cette toile de HOPPER pour la lumière qui s'en dégage, grâce au jaune et blanc très présents, symbole pour moi d'une identité assumée, revendiquée par la présence de ces deux femmes au travail, chose rare à cette époque... et le reflet de la fidélité que l'on doit à soi d'abord... en un mot, responsable - capable de répondre - de sa vie, pour tout et surtout en amour.

Fran Nuda
L'identité


Une nécessité à traverser si l'on veut se placer, comme il sied sur l'échiquier du Deux. Choisir les mots que l'on veut dire, comme un mot d'ordre à soi, être ou ne pas être. Ne pas laisser l'autre agir selon sa fantaisie, ni parler à mots couverts. Avoir son mot à dire et le coucher, là, sur la feuille vierge de sa nouvelle identité revendiquée ; comme un mot plein qui se suffit à lui-même, face à l'au…

Le doux désir du Deux : La relation, La confiance, F.Nuda, Hopper, Sunlight on browstones

Image
Le doux désir du Deux... La relation, La confiance... Nous quittons la sphère sombre du Deux pour aborder en quoi cet amour fragile des premiers temps et ses tempêtes peut, un beau matin, donner naissance à une relation plus authentique. Chacun redevient ce qu'il est et crée cet entre-deux qui n'est pas eux mais ce tiers, plus ou moins instruit, basée sur la confiance, la relation. Il appartiendra à chacun d'en prendre soin, sans cesser de prendre aussi soin de soi. J'ai choisi cette toile de HOPPER où lignes géométriques d'une part et lignes plus fluides du paysage, créent un ensemble où tout est là pour que ce lien se stabilise pour le meilleur et pour le dire, ce que le soleil sur cette maison semble nous indiquer.

Fran Nuda
La relation
Après la chute en amour, vient le temps de l’entre-deux où chacun redevient indépendant, malgré la suite des sentiments. La distance met du poids dans la balance qui penche vers la durée. Le face-à-face devient un côte-à-côte, chaqu…

Le doux désir du Deux : La crise, La trahison, F. Nuda, Hopper, Nighthawks

Image
Le doux désir du Deux... La crise, La trahison... des jours meilleurs viendront, évidemment mais là, nous sommes encore dans le côté sombre du lien. Qui n'a pas connu de crise, ni de trahison a-t-il connu vraiment l'amour ? C'est osé de poser cette question, mais il est clair que la plus grande preuve d'amour se manifeste de façon plus assurée dans le pire, car sinon c'est assez simple d'aimer ce qui sied à tous points de vue, moins évident , sinon ? A chaque Deux, sa vérité... J'ai choisi ce tableau de HOPPER pour la raison suivante, extraite du commentaire adjacent à ce tableau :" Si la chaleur semble ainsi émaner de l'intérieur du bar, une tension contradictoire provient du mystère des personnages qui s'y tiennent ; leurs expressions et postures figées peuvent laisser présager le déroulement d'un drame. " Un drame comme une crise ou la trahison, voire les deux. 

Fran Nuda