L'art du quatrain, François Cheng, vidéo et quatrains

Que dire ? Cet homme le dit tellement mieux... alors, je vous laisse écouter, à travers sa parole, l'art et la beauté du quatrain... Quelle bien belle âme ! Quelle nourriture spirituelle essentielle... Merci monsieur François Cheng. Il n'aura peut-être pas échappé à certains la petite phrase qui figure sous le titre de ce blog et qui donne la juste mesure du sens même de ce blog. Elle ne pouvait être extraite que d'un quatrain de François Cheng, celui inscrit en premier et l'un de ceux qui me parlent au plus profond de moi, comme les suivants ; une porte ouverte sur l'incommensurable offert par cet homme de 91 ans actuellement... gratitude... qu'il me plaît d'offrir à Patsy Landry, amie du Québec, qui fête aujourd'hui son anniversaire... bel anniversaire, donc, chère Patsy, avec ce choix de quatrains, malgré les circonstances et une pensée profonde pour ta maman...


Fran Nuda



Le sort de la bougie est de brûler.
Quand monte l’ultime volute de fumée,
Elle lance une invite en guise d’adieu :
 Entre deux feux sois celui qui éclaire ! 


Ne quémande rien. N'attends pas
D'être un jour payé de retour.
Ce que tu donnes trace une voie
Te menant plus loin que tes pas


 Nous rions, nous trinquons. En nous défilent les blessés,
Les meurtris ; nous leur devons mémoire et vie. Car vivre,
C'est savoir que tout instant de vie est rayon d'or
Sur une mer de ténèbres, c'est savoir dire merci 


 
Le vrai toujours
Est ce qui tremble
Entre frayeur et appel,
Entre regard et silence


Mais il reste la nuit
Où la braise en souffrance
Epure mille charbons
En unique diamant. 



Tenir bon. Jusqu'à l'écoeurement,
Jusqu'au retournement, chair broyée,
Os rompus, chute dans le Rien, seul à même
De réinventer le Tout. Tenir bon. 


Quatrains de F. Cheng




"Les vrais poètes sont des poètes de l'être "





















Commentaires

  1. Merci chère Fran pour cette sublime poésie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, François Cheng me touche au plus près et je savais que ça te toucherait aussi. Heureuse de te l'offrir là à ce moment particulier de ta vie précisément cette année.

      Supprimer
  2. Quelle belle poésie. La flamme qui rechauffe. Joyeux anniversaire Patsy et merci Fran de nous offrir ce poème dont nous profitons également

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui bien sûr, partageons ce qui est bon pour nous...

      Supprimer

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

Un instant seulement, Snowy, Y. Brun, A. Vignau, L.Quiroga

Colores, Poesía de Federico García Lorca