Land-Art ou la beauté du geste, de Roger Dautais

" Le land art est proche de l'art brut, de l'arte povera, quand il se contente d'être dans l'expression du cœur, sans verser dans le commercial facile, pour vendre des savonnettes ou du bien-être. La cupidité s'empare aussi de certains artistes proclamés pour la cause.." voilà ce que dit Roger dautais du Land-Art. Lors d'un projet de classe, j'ai il y a quelque temps découvert le Land-art et j'en ai aimé ce lien avec la Nature, comment conjuguer nos émotions, sensations, impressions avec ce que la Nature nous offre, là, dans l'instant et combien je partage cette vision de l'art que Roger Dautais cite ici : " Ce qui importe par dessus tout dans une œuvre d’art, c’est la profondeur vitale de laquelle elle a pu jaillir. " James Joyce.

 Fran Nuda




Chambre d’écho…

La nature devenait souvent, comme une chambre d’écho à ma douleur. Je ne pouvais plus nommer ma manière d’être au monde « vivre ». Hors, il se fait que je découvrais dans la pratique du land art, une manière de me remettre sur pieds. Je m’étais exilé à l’intérieur de moi-même pour supporter cet état de fait. J’avais entendu dire qu’il fallait tout détruire en soi pour mieux reconstruire. Je vivais sur un tas de ruines et le land art m’aidait à me remettre debout. Mon corps était fait pour se battre contre cette société de mutants à laquelle je n’adhérais pas. Sans ce combat journalier, je serais tombé. J’imaginais bien sûr le désastre d’une vie de très vieil homme ayant eu ce genre de vie, mais, en attendant touts les rituels journaliers de mes créations land art me tenaient bien vivant.
Plus tard, ma rencontre avec Peter Irnick, un chaman Inuit, m’avait convaincu que la conscience d’être dans la beauté, pouvait apporter la paix intérieure. Travailler dans  un éphémère, savoir qu’aucune trace humaine n’était éternelle, me rassurait. L’oubli devenait le seul rempart dans un monde où rien n’est immuable. Ainsi, l’exil, reconnu comme mon propre pays, m’apaisait, éloignait les palpitation dangereuses, de mon cœur malade. Transcender, si peu soit-il, l’ordre social établi, devenait une force, une reconnaissance par un public, acceptant seulement ma façon d’être au nom de l’art. Étions-nous devenus cannibales pour nous entre-dévorer jusque dans la création ? Je n’avais que l’imagination pour traverser mes propres tempêtes mélancoliques dont on m’avait pourvu dès l’enfance. Fallait-il en plus, demander le droit de parler de cette douleur, et devenir discret comme un moine en cellule ? Je ne le pense pas.

Le land-art me fit découvrir la liberté de faire, d’écrire, de parler librement. Vingt trois ans sont passés sans ne rien changer à l’affaire, si ce n’est cette opération à cœur ouvert, au printemps 2019, dont j’ai tant de mal à me remettre.


Land-Art de Roger Dautais " Offrande " pour Fran Nuda en cadeau de bienvenue

Merci... il est bien sûr toujours agréable de recevoir un geste, une attention, comme un sourire offert, rien que pour le plaisir du partage sans ambages... le land-art revient vers moi par l'intermédiaire de Roger Dautais. Je m'y suis penchée au temps où j'enseignais à mes élèves comment vivre au sein de la Nature qui nous entoure et lui faire offrande, en toute humilité... la spirale de la vie... ce rouge et vert, vie et croissance... sur fond de pierre, entre ciel et terre... toute l'énergie de l'univers réunie ici

Commentaires

  1. Merci Fran de nous faire découvrir ces oeuvres de Fran-Art et ce grand artiste.Bravo à vous deux.

    RépondreSupprimer
  2. Et bien... Merci chère Fran de nous faire découvrir l'Univers magique du Land Art, cet Art si bien pratiqué par Roger Dautais. J'avais bien sûr entendu parler, mais ne connaissais pas vraiment.
    Là, je suis enthousiasmée. Je suis profondément touchée par cette belle harmonie avec la Nature, ce Monde me plaît.
    Roger, bravo, quel bel Artiste vous êtes ! J'espère que votre Santé va s'améliorer afin de vous permettre de retourner bien vite vers cet Art... et merci de nous faire rêver encore !💚🍀
    Fran, quel beau montage, Textes - Photos - Musique, le Concerto d'Aranjuez colle parfaitement !(((💙)))
    Belle soirée ! ~ de nouveau une réussite...~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça ne pouvait que te parler... Je te verrais bien franchir le pas...😘😊

      Supprimer
  3. Ultime tentative pour te dire le plaisir pris à visionner et lire ce post. Et hurrah si ça marche!

    RépondreSupprimer
  4. Quelle belle video ou le partage entre la nature et l artiste ou reflete l amour la tendresse la sérénité la beaute et parfois une petite pincee de tristesse et de nostalgie des souvenirs du temps passé qui s ouvre a notre regard guidé par cet extrait musical qui prends de l interieur c est un enchantement !
    Merci a vous deux de m avoir transporte dans une atmosphere de zenitude....
    Marwychkka lyly 🎨🖌️😘

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. heureuse d'y avoir participé même si le mérite revient surtout à Roger Dautais et au concierto de Aranjuez ;)

      Supprimer

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

Colores, Poesía de Federico García Lorca

Un instant seulement, Snowy, Y. Brun, A. Vignau, L.Quiroga