Neige, Maxence Fermine, Presque rien et pourtant, video

"La poésie n'est pas un métier. C'est un passe-temps. Un poème, c'est une eau qui s'écoule. Comme cette rivière. Yuko plongea son regard dans l'eau silencieuse et fuyante. Puis il se tourna vers son père et lui dit : C'est ce que je veux faire. Je veux apprendre à regarder passer le temps." Cet extrait de Neige, comme les autres parlent en soi mieux que je ne saurais le faire. Je joins cette vidéo que j'ai faite indépendamment mais qui colle me semble-t-il au plus près de tout ce qui est dit dans ce tout petit livre qui illumine à jamais celle ou celui qui le lit.  "Un matin, on se réveille, il est temps de se retirer du monde pour mieux s'en étonner,  un matin, on prend le temps de se regarder vivre"

Fran Nuda



"-Qu'est-ce que la poésie ? demanda le prêtre.
-C'est le mystère ineffable, répondit Yuko.
Un matin, le bruit du pot d'eau qui éclate dans la tête fait germer une goutte de poésie, réveille l'âme et lui confère sa beauté. C'est le moment de dire l'indicible. C'est le moment de voyager sans bouger. C'est le moment de devenir poète."


 ****  ****

"En vérité, le poète, le vrai poète, possède l’art du funambule.
Écrire, c’est avancer mot à mot sur un fil de beauté, le fil d’un poème, d’une œuvre, d’une histoire couchée sur un papier de soie.
Écrire, c’est avancer pas à pas, page après page, sur le chemin du livre.
Le plus difficile, ce n’est pas de s’élever du sol et de tenir en équilibre, aidé du balancier de sa plume, sur le fil du langage.
Ce n’est pas non plus d’aller tout droit, en une ligne continue parfois entrecoupée de vertiges aussi furtifs que la chute d’une virgule, ou que l’obstacle d’un point.
Non, le plus difficile, pour le poète, c’est de rester continuellement sur ce fil qu’est l’écriture, de vivre chaque heure de sa vie à hauteur du rêve, de ne jamais redescendre, ne serait-ce qu’un instant, de la corde de son imaginaire.
En vérité, le plus difficile, c’est de devenir un funambule du verbe."


   ****  **** 
     " La neige, est la poésie de l'hiver "

                                      ****  ****                                    
                                                                              
                              
              " L'amour est bien le plus difficile des arts. Et écrire, danser,
                                       composer, peindre, c'est la même chose qu'aimer.
                             C'est du funambulisme. Le plus difficile, c'est d'avancer
                                         sans tomber "

                                                                           
                                                                 Maxence FERMINE 

                                               Résultat de recherche d'images pour "PHOTO MAXENCE FERMINE" 
                                                                          

" Il y a deux sortes de gens.
Il y a ceux qui vivent, jouent et meurent.
Et il y a ceux qui ne font jamais rien d'autre que de se tenir en équilibre sur l'arête de la vie.
Il y a les acteurs,
Et il y a les funambules. "



Commentaires

  1. Merci pour ces images poétiques et ces magnifiques textes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir Patsy, toujours heureuse de te lire ici.

      Supprimer
  2. Quelles photos ! La musique circule et remue les sens .
    Je ne parle pas de la poésie ... que ferions nous sans elle qui nous aide à penser, à ressentir, à s’identifier...
    merci Fràn, excellent montage . Je me sens grandie , en l’ayant vu , et pénétrée .
    😘

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça me touche que tu sois à ce point touchée... Et comme tu l'exprimes bien, ça sort du coeur !

      Supprimer
  3. Très beaux écrits et je suis subjuguée par ces photos, des pépites. Celui qui a l'œil du photographe est béni des dieux. Un enchantement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je suis d'accord avec toi : savoir à ce point saisir l'éphémère et en rendre à ce point la beauté et la fragilité...

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Ouiiiiiiii... c'est le mot pour un vrai petit bijou qu'est cet ouvrage, à lire absolument encore et encore...

      Supprimer

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

Un instant seulement, Snowy, Y. Brun, A. Vignau, L.Quiroga

Colores, Poesía de Federico García Lorca