Premier amour, F. Nuda, poème, La chambre d'écoute, toile, Magritte

Ah le premier amour, ce premier pincement au coeur, cette vibration du corps, cette dilatation de l'âme ! Il est des amours inoubliables, qui défient le temps, qui transpercent nos coeurs et s'y lovent pour toujours ; éternel. Nous vivions d'amour et d'eau fraîche, complètement fauchés et vivant dans un taudis. Nous avions vingt ans... Avec lui j'ai visité une bonne partie de l'Espagne, il était espagnol... Nous nous sommes revus dix ans plus tard avec la même fougue mais cet amour-là ne supporte pas le quotidien, bien qu'il soit toujours présent en moi et je suis presque sûre en lui aussi. D'autant plus qu'il est sans contrainte. J'ai choisi cette toile de Magritte, un peintre qui me touche au plus profond et dont je garde de sa rétrospection à Bruxelles un souvenir aussi vivant que ce premier amour, tant ce fut grandiose et magique de découvrir un univers si proche du mien.

Fran Nuda


MAGRITTE, La chambre d'écoute, 1958

Un lieu de silence susceptible d'être occupé par le sonore.
Peu importe ce que l'on pourrait y voir.




Temps de passion


Il était beau et mien qualifié de vaurien

 par d'autres bons à rien priant au nom du bien

Bohème dans l'âme coeur en miel qui affame

coeur de lion qui enflamme l'autre qui réclame.

Il était mien et beau nous étions deux moineaux

deux petits passereaux sur un même radeau.

Il fut mon seul aimant mon véritable amant

pour moi toujours dément dans l'amour point ne ment.

L'un et l'autre aliénés comme deux nouveaux-nés

nous étions attachés par un secret passé.

Eblouis de lumière nuit et jour éclairent

deux luisants petits vers en quête d'une terre.

Fran Nuda


Voir aussi sur ce blog  d'autres de mes poèmes : 









Commentaires

  1. Le premier amour est inoubliable.Très belle poésie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est pourquoi je publie ce poème ici, pour sa résonance.😍

      Supprimer
  2. que :
    Oui il est superbe notre 1er amour, premiers emois, premier vol sur un nuage . Il est pur, sincère ... et seul Lui compte .
    Mais d’autres viendront après , différents, moins naïfs, mais tt aussi beaux.
    Il est juste bon d’aimer et de l’être .
    👍😘

    RépondreSupprimer
  3. Oui le premier amour mais il ne peut etre que le seul pour tout une vie aussi et toujours aussi beau seulement different autre facon d aime
    Marwychkka😍

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai aussi... Tout est dans le ressenti et l'histoire de chacun...

      Supprimer
  4. Magnifique poème sur le premier amour, j'aime beaucoup. Magritte me met souvent mal à l'aise mais là c'est un avis tout à fait personnel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Magritte ne laisse pas indifférent... Il entre en nous... La suite est selon chacun... c'est tout l'art de l'art que de percer le regard plutôt que d'en séduire la rétine en surface... 😘

      Supprimer
  5. Ton blog
    j'ai visité.
    Une bogue
    de vérités
    Qui surgissent
    en feux d'artifices,
    Qui se glissent
    en déferlant choeur
    Dans le cœur
    des filles et fils
    de la Terre
    où Déesse la Mère
    créa l'Homme et la Flamme,
    et leurs âmes...
    L'Homme est là le mot qui vibre, vit et voit ;
    La Flamme là, c'est l'Inspiration, c'est Fran, c'est Toi...

    Fran, je t'adresse cette première et brute réaction joyeuse au survol de ton blog littéraire. J'ai surtout découvert ta poésie dense, qui danse, brûle, décoiffe, vivifie, en jeux de mots subtils, en expressions qui lorsque tu les insères dans tes poèmes, reprennent du sel et du sens. .

    Tudrig ar C'hastell

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en reste coite et ça crois-moi c'est très rare😘😂

      Un immense merci d'être à ce point réceptif à ce qui me motive et dont ce blog est le reflet😘😊

      Supprimer

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

Un instant seulement, Snowy, Y. Brun, A. Vignau, L.Quiroga

Colores, Poesía de Federico García Lorca