Silence à l'aurore, poème, Le long des sentiers verts, vidéo

Je ne les présente plus, Pierre-Olivier Terrisse et Soiz Paris, mais eux ne se connaissent pas en fait. Il m'a plu de les réunir ici afin de célébrer disons un ancrage à la terre à travers ce poème Silence à l'aurore et ces photos de Soiz dont j'ai librement fait cette vidéo que j'ai intitulée Le long des sentiers verts. Une première ici mais je l'espère, pas une dernière, un enregistrement audio du poème dit par l'auteur lui-même et il est clair que dire un poème laisse entendre tant d'autre chose que les mots en soi. Je vous laisse savourer à votre guise cet ensemble. Encore merci à eux pour les beautés offertes.

Fran Nuda





Silence à l'aurore

le silence de l'aurore
possède une pulpe salée colorée
d'enluminures solaires

il relève d'une simplicité indépassable
avec des sandales        non bouclées
  pour marcher             lentement
parmi les diamants        abandonnés
par un dieu insoucieux (& fort désordonné)
de garder pour lui       ses richesses :
les perles de rosée         blanche
irisée                     d'un rayon
dont l'herbe se pare      à chaque pas

puissent mes pieds
enracinés aux profondeurs de la terre
toujours s'abreuver de la candeur de cette eau
ainsi que ce coquelicot
tout juste ouvert
sur l'air transparent        du matin
cette goutte de sang        solitaire
comme toute fleur         de forme ronde
héberge                      un monde 
à elle toute seule

une chemise à carreaux
aux manches retroussées
pour ressentir en chacune de ses volutes
le souffle humide du vent         marin

les étoiles doucement se sont effilochées
entre elles il reste seulement
les dessins géométriques
que tracent                     les avions
pour les relier
d'invisibles                   constellations
une mythologie humaine
en construction                 perpétuelle

dimanche sept heures
le clocher vient de chanter un envol d'étourneaux
le village dort encore
en rêvant de vies en germe
toutes ces vies sont incluses
Les toiles de Sophie R. et la poésie de Soiz Paris


Commentaires

  1. Superbes photos ! Beau poème aussi et un peu de guitare pour stimuler le tout .
    Merci vous 3 🙏😘

    RépondreSupprimer
  2. Beau poème et excellentes photos.Belle pièce musicale pour conclure le tout.Bravo à vous trois.

    RépondreSupprimer
  3. Quelle superbe vidéo pleine de fraîcheur accompagné au son de guitare qui nous entraîne dans les sentiers colorés ou la poésie vient fleurir ses instants de silence... Super !
    Merci à tous les trois
    Marwychkka lyly🌹🙏

    RépondreSupprimer
  4. ....Roooo, chère Fran, comme tu nous gâtes !
    Voilà que je sors d'une pause FB, que j'allume mon PC et que je vois cette magnifique vidéo ! Quelle jolie surprise ! Mille mercis !😘💕💕💕
    Ce Poème est magnifique... et me correspond tout à fait ! Merci Pierre-Olivier Terrisse pour vos Mots (j'aime également beaucoup la présentation). Votre voix sur mes Photos me comble... comme me comble le silence à l'instant béni de l'aurore !🙂
    Bien choisi , cet air de guitare, Fran !
    Comme d'habitude, rien que du Bonheur avec chacune de tes vidéos (((*_*)))
    Belle soirée à toi, Belle soirée au Poète, Belle soirée à chacun-chacune ! Bisous fleuris
    (((*_*))) Soiz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A lire le poème de Pierre-Olivier, j'ai de suite pensé à tes photos déjà vues tant cela collait au poème. Pas surprise donc que tu te reconnaisses dans ce poème.

      Supprimer
  5. Toujours beaucoup de plaisir à admirer les photos de Soiz et le poème est une pépite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah cela fera plaisir à Pierre-Olivier, notamment... Soiz sait déjà combien tu apprécies ses photos. ;)

      Supprimer

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

Colores, Poesía de Federico García Lorca

Un instant seulement, Snowy, Y. Brun, A. Vignau, L.Quiroga