Articles

Affichage des articles du juillet, 2020

Carmen et Gilles Pennarum, poème et photos

Image
Je les connais depuis déjà quelques temps puisque nous nous croisons sur les salons du livre en Bretagne. Gilles toujours discret avec son appareil photo, Carmen réservée derrière ses ouvrages... Nous échangeons toujours tant autour des mots que des photos. Cela fait longtemps que je désirais joindre les mots de carmen aux photos de Gilles, exhortant d'ailleurs chaque fois Carmen à le faire mais elle disait avoir du mal à le faire... alors je suis heureuse de l'avoir fait ici, dans cette vidéo bien modeste certes, en ce qui concerne le montage... un défi, en quelque sorte, comme je les aime, cherchant ce lien possible, dans l'espoir que le plaisir de chacun sera à l'égal de celui qui fut le mien lors de la réalisation...

Fran Nuda


Le portrait sorti de son cadre attend qu'un artiste le fixe pour l'éternité alors le vide de la chaise contemplera la vie qui fut et le moindre déplacement sera pour lui violence l'arrachant à la vacuité la vie est un cri de bois …

Enfants D'Afrique, avec Maurice Elmaleh et Denis Mukwege

Image
Que d'émotion éprouvée devant la puissance qui se dégage de tous ces regards d'enfants ! Cette confiance offerte devant l'objectif, happée par la focale d'un photographe de l'âme..." Les photos me prennent et non l'inverse " disait Henri Cartier-Bresson. Il semble qu'il en soit de même pour Maurice Elmaleh dont il me semble voir la silhouette dans chaque pupille et nous voilà, nous aussi, pris ; une petite question me taraude : que sont, ces enfants, devenus ?  Et je pense aussi à la petite Adéla du Congo, pour qui j'ai écrit dans l'instant ce poème,  après le visionnage d'un reportage " Larmes de guerre "  sur le viol de guerre...  ce qui nous amène à Denis Mukwege, la vidéo de son allocution à la remise du prix Nobel de la Paix, y dénonçant le non-respect des droits élémentaires de tous les enfants victimes de la guerre, de la disette et de la misère, sur le continent africain et tout particulièrement au Congo, un continent…

Heureux qui, comme Ulysse ou Norbert...

Image
Quoi de plus beau que d'aimer la vie, ne rien attendre de personne, accepter ce qui vient ou pas, libre de corps et d'esprit... le bénéfice de l'âge quand, en soi, on porte de tous temps, le germe... heureux donc qui, comme Norbert, jouit de la vie en toute simplicité. Choisir le bon côté des choses... tel est-il me semble-t-il... A ma façon, je voulais lui faire ce clin d'oeil, sans prétention, en détournant ses propres photos et celle de nos amis communs, Nicole et Thierry, pour lui fêter, en ce jour qui l'a vu naître, il y a déjà un certain temps - bé oui, il faut bien le dire ;) -, un très bel anniversaire, seul sans doute dans son petit paradis - covid 19 oblige - mais il sait que nous sommes plusieurs en lien avec lui et pas seulement aujourd'hui... J'y joins les paroles de cette chanson de Brassens qui parle de ce pays qui est le mien : la Provence qui complète si nécessaire qui est Norbert, bien au-delà d'une date d'anniversaire...

Fran Nuda


All The Colours of The World, photos de Maurice Elmaleh, vidéo Fran Nuda

Image
Nous sommes amis FB depuis très peu, mais déjà, à la vue de ses photos, une idée très vite a germé. Tout de suite j'ai vu les couleurs du monde et j'ai donc plongé plus avant dans le large panel de photos de Maurice Elmaleh. Le photographe m'a laissé carte blanche pour l'ensemble de ses photos et je vous présente ici All The colours of The World, un hymne à la couleur, à toutes les couleurs du monde, à la beauté et à la nécessité, pour la vie sous toutes ses formes, de la diversité et de la parité, le tout à travers mon regard autour de mon poème, sur une musique de ¨Paco de Lucia, Entre dos aguas, entre deux eaux, et ce n'est pas un hasard...

Fran Nuda


" Le regard que tu poses sur l'autre peut l'épanouir à son être, si tu as conscience de son être. Il peut aussi le cristalliser dans sa coquille si tu ne vois que sa coquille. Si tu veux aider l'autre à trouver la lumière, alors regarde-le comme un être de lumière. "

Docteur Danièle Stiennen
A…

Véro Ferré, en mots et en vidéo

Image
Elle m'a demandée en amie sur FB tout récemment et j'ai accepté - chose rare - mais assez vite j'ai apprécié ses textes dont particulièrement celui qui m'a inspiré cette mise en vidéo, avec, bien sûr, son accord. Je ne doute pas que d'autres textes suivront sur ce blog si elle le veut bien, comme cet autre donné en lecture ici... j'aime cette écriture qui mêle texte et sexe, sans excès, avec cette impertinence légèrement contrôlée qui laisse vagabonder lèvres et mots à travers le moindre interstice offert... bon voyage avec Véro Ferré !

Fran Nuda




Ma douce déraison, Je ne sais plus rien que le désir de toi, Seule l’intensité du désir, À perte des sens, Le désir partout… Sur mes lèvres carmin, Sous mes mains fébriles, Dans mon regard enfiévré, À fleur de ma peau frissonnante, Au confins de mes entrailles ruisselantes. C'est incommensurable mon désir de toi… Le répandre partout, Entre tes seins de porcelaine, Tes tendres embrasures, Tes plis et replis onctueux…

Françoise Gabriel, en noir et blanc

Image
Françoise Gabriel a été graphiste et coloriste au Centre d'Art du Rouge-Cloître, près de Bruxelles où elle habite. Elle explore plusieurs domaines artistiques - encre, dessin, peinture, photographie, écriture poétique dont haïku, haïbun, tanka, huitain, cinquain et autres, comme ce poème joint ici...  J'ai, pour la vidéo, librement relié plusieurs de ses œuvres, en sélectionnant le NB de ses créations. La couleur suivra dans une prochaine publication... en attendant, à vous de donner de la couleur à cette vidéo, au gré de votre humeur, de votre ressenti et de l'acuité de votre regard... Bon voyage à travers l'univers de Françoise !
Fran Nuda