Once Upon A Time In The French West, haïkus et vidéo

Coeur Bretagne, un projet d'écriture qui me tenait à coeur, initié en 2016 et concrétisé comme je le souhaitais en 2017, mais il n'a pas rencontré d'écho dans le monde de l'édition. C'est pourquoi je vous l'offre ici. Le haïku s'imposait car je ne voulais pas mettre des photos n'étant ni équipée ni photographe, et il existe déjà tant de livres... je souhaitais vous faire partager " ma" Bretagne, à travers différents périples sur cette terre. mais le haîku ne pouvait répondre à tout ce que je voulais aborder dans cet ouvrage qu'on ne peut donc classer dans une case bien précise, mais c'est ainsi que je le voulais, car Bretagne n'a jamais aimé les cases et moi non plus. J'ai adapté cet ouvrage comme j'ai pu pour le faire figurer ici, en partie vidéo, en partie prose et photos de mon cru. Un petit clin d'oeil musical aussi à Ennio Morricone qui vient de nous quitter...

Fran Nuda





Petit complément à ce tour de Bretagne qui ne pouvait figurer sur la vidéo :

 Préface de l'ouvrage :

" Ainsi est mon pays, dit l'enfant. As-tu déjà regardé une carte de Bretagne avec des yeux de mouette ? Vois. Elle n'est qu'un oiseau ligoté à un tronc, un vaisseau rivé à une môle de partance. Vois sa gueule coléreuse happant le large, d'Audierne à l'Aber Wrac'h. Vois sa langue gloutonne saisir sa ration d'embruns vers Crozon et nourrir son corps étiré jusqu'à la fracture nantaise. Et le muscle de ses rivières et de ses failles gonflées d'efforts pour s'arracher aux pesanteurs continentales. Et la crinière de cheval fou battant la Manche. "

André Le Ruyet, extrait de Morvac'h, Cheval de mer
 

Nantes et Bretagne liées…

De cette terre je suis, de cette terre je vis, ces racines que tu meurtris de façon inutile car je ne puis me fuir ainsi et tes efforts sont vains à vouloir à tout prix me faire vivre cet exil. Je suis terre de légendes, terre d’Histoire, terre de marins, terre d’un peuple fier et rebelle, attaché à ses racines mais ouvert sur le monde. Je suis terre ancestrale qui jamais ne s’est reniée et qui jamais ne se reniera. Je suis Bretagne debout. 

 

Cette terre à la flore diverse, qui sent bon l’herbe mouillée, le genêt, la ciste, l’aster, l’orpin, l’ajonc, le narcisse, le renoncule, etc… sa richesse florale est immense mais on la dépouille de plus en plus et beaucoup de plantes ont déjà disparu et d’autres sont menacées… protégez la lande, les tourbières, laissez-lui ses couleurs, le rose, le jaune, le mauve, le blanc, etc… laissez-lui ses parfums de fleurs, sa richesse florale qui orne l’ensemble de son territoire. Les Bretons la protègent contre d’éventuels projets immobiliers qui voudraient exploiter sa beauté sauvage, contre ces pétroliers qui voudraient souiller ses côtes… Mais jusqu’à quand le pourront-ils ? ici l'on voit des choux de mer sur la plage.




Fleuve, rivière, mer ou océan ? Je suis cette eau indispensable qui me donne ces couleurs : vert, bleu, gris… qui fait Bretagne rocheuse, sableuse, sinueuse, rocailleuse, verdoyante, sauvage, changeante… Je suis cet aber, cette ria… en fait, je suis l’estuaire d'une petite rivière en forme de crique ou d'anse et je sers de lieu de relâche pour les bateaux de pêche y échouant et il y en a ailleurs qu’en Bretagne bien sûr, mais on les nomme alors d’un nom d’origine galicien, ria ; voilà, vous savez tout ou presque mais venez me voir…Bretagne a de très beaux abers, comme celui de Ildut ou celui de Wrac’h, notamment. Un nom qu’on ne trouve que sur ses terres, aber… 

 
L'Aber - Wrac'h

Bretagne ne serait pas Bretagne sans ses chênes célèbres comme le vieux chêne à Guillotin, dans la forêt de Paimpont : Remarquable par ses dimensions (9m60 de circonférence), ce chêne pédonculé est le plus spectaculaire des gros arbres de la forêt de Paimpont. On dit qu'il aurait mille ans... Son nom lui vient de l'Abbé Guillotin, un prêtre réfractaire qui à la fin du XVIIIe siècle, aurait trouvé refuge en son sein.



Pour en savoir plus  à propos de cet ouvrage, deux interviews de Michel Priziac, sur Bretagne 5, 

 Un auteur, une voix

La Bretagne et moi :

 https://bretagne5.com/2018/un-auteur-une-voix/20181106-auv-s45-fran-nuda-2eme-partie.mp3

 Coeur Bretagne, haïkus :

 20181109-auv-s45-fran-nuda-5eme-partie.mp3

Membre de L'association des Ecrivains Bretons - A.E.B : Nuda Fran

 Mes ouvrages en vidéo

Commentaires

  1. Tu nous en mets plein les yeux avec ces beaux paysages de la Bretagne et tes écrits (haïkus et prose) nous fait encore plus apprécier ce beau coin de France.Merci Fran pour ce délicieux moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le haïku y a une place de choix car il trouve tout son sens : éveiller nos sens, suggérer plutôt que décrire, donner à voir la fulgurance de l'instant... Un tour de Bretagne où chacun trouve, je l'espère, ses propres images.

      Supprimer
  2. Il y a dans ton écriture, dans ce mélange talentueux d'images, de musique, de poésie et d'écriture une étrange impression d'être chez soi, en sécurité.
    Dans l'écoute, la lecture, la découverte de cette magie de la Bretagnr, il y a la sensibilité, le talent d'une artiste, la connexion avec la nature.
    Merci Fran pour cette paix qui touche et mon coeur et mon âme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des paroles qui me touchent à mon tour car le propre du haïku est justement cette connexion à la nature qui s'offre à nous, et dont on saisit l'instant. Cela laisserait entendre que tu aurais donc bien ressenti l'esprit du haïku dans ce qui est écrit ici. Alors merci de me le dire.

      Supprimer
  3. Quel chouette hommage, on apprend, découvre ou redécouvre cette région souvent méconnue à sa juste valeur. Ça donne envie d'aller y faire un tour je trouve haha. Avec le texte, la vidéo et le souvenir des interviews sur Bretagne 5 je viens de songer à quelque chose : Et pourquoi pas enregistrer ta voix un jour pour donner à entendre tes textes sur un ou des projets par ex ?

    Enfin, je tenais à dire que je trouve que c'est une petite œuvre d'art, réalisée avec peu de moyens mais si complète....Dans la vidéos on voyage, tout est une fois de plus, à mon sens, bien pensé : le placement des musiques, le choix des transitions, le petite référence à Ennio Morricone,... il y a tout. Bravo huhu (Mako)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merki merki... Je vois combien tu as été à l'écoute... Oui, enregistrer... C'est assez amusant car justement ça fait plusieurs fois que j'y pense en fait et je t'attends pour le plan technique car pas envie de me prendre la tête...😘😄

      Supprimer
  4. Comment ne pas y être attachée à cette Bretagne, elle attire comme un aimant les amoureux de l’authentique
    ... , elle attire aussi nos jeunes , je n’ai qu’un seul regret c’est qu’elle soit si loin de l’endroit où je vis ...
    merci Fràn , bien sentie, bien cadrée , cette vidéo est faite avec attachement et aussi avec brio .
    👍😘

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " Les amoureux de l'authentique ", si juste et donc si beau... beaucoup de travail accompli sur cette publication mais bon, maintenant elle existe et pour moi à bien des égards c'était impératif, ne serait-ce déjà pour mon amie Maya qui devait venir au printemps visiter cette région qu'elle ne connaissant pas...

      Supprimer
  5. Quel travail ! Une pure merveille, vidéo, photos, texte et haïku vibrent d'émotion pour nous ouvrir à la magie de cette terre. Un grand bravo ! J'y suis très réceptive car les bretons sont un peu mes cousins !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait...et il faudra venir leur rendre visite en 2021😘😃

      Merci de souligner le travail car oui... Je confirme... Et matos de base en plus pour photos et vidéos...

      Supprimer
  6. Et bien chère Fran, quel beau Voyage je viens de faire !
    Merci Merci pour ces jolies photos et tous ces Mots qui nous font battre le coeur !
    Les Musiques sont également magnifiques !
    Quel partage, l'émotion est très très forte ! ...Je sens que je vais souvent regarder ta vidéo !... (((😘))) Bisous fleuris, Soiz (((*_*)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui oui oui... Regarde-la souvent car elle vient de loin, de très très loin, cette publication aux multiples rebondissements comme souvent les histoires de coeur😘😃

      Supprimer
  7. Cueillir l'instant de la vague entre les orteils... le vent fripon... que c'est beau !!! J'adoreeeee. Merci pour ce voyage dans cette Bretagne si différente et pourtant Une. Ce pays que j'aime découvrir et redécouvrir à chaque fois qu'il m'est possible. J'ai vraiment aimé, vraiment, vraiment aimé. Tu es sans conteste une amoureuse des mots, mais aussi, comme moi, une amoureuse de ce pays indompté. Les photos sont là, vivantes. La musique bien plus qu'une illustration, une identité propre. Encore une fois merci Fran, tu viens de planter un nouveau clou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ça sort du coeur, ça s'entend, ça résonne haut et fort alors j'aime cette expression du ressenti. En espérant un jour nous y rencontrer dans cette Bretagne...😘😃

      Supprimer

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

Un instant seulement, Snowy, Y. Brun, A. Vignau, L.Quiroga

Colores, Poesía de Federico García Lorca