Articles

Affichage des articles du janvier, 2021

Quand nos souvenirs viendront danser, V. Grimaldi et Pietragalla

Image
La danse depuis l'enfance est mon expression première. Elle m'a sauvée de tant de dangers, de peines, de trahisons et toutes autres malfaçons que la vie nous envoie. Elle a été ma confidente la plus fidèle, la plus juste, mon amie au pouvoir incommensurable, ma passion, mon équilibre, mon partage sans faille aves les forces de la vie. Et elle est toujours là, à portée de coeur, de corps, encore et ça, c'est un de ses plus beaux cadeaux car la vie est mouvement et le corps notre écrin dont nous avons le devoir de prendre soin, et la danse y excelle lorsqu'on accepte la nécessité de l'apprivoiser et de lui être fidèle, car oui, elle a ses exigences. Et c'est pourquoi ce passage dans le roman de Virginie Grimaldi a retenu mon attention,  mais ce n'est qu'un clin d'oeil sur la lumière de ce livre où j'ai ri, souri, réfléchi, pleuré, tant la vie y jaillit et danse... et qui dit danse dit l'incontournable Pietragalla dont il ne faut pas rater son d

La douceur de vivre, Joëlle Zaccariotto, artiste-peintre

Image
  Je ne suis pas peintre ni connaisseuse de cet art, en fait, mais j'y suis sensible, notamment quand je perçois l'âme de l'auteur au regard d'une toile et là, avec Joëlle, à voir défiler ce que le plus souvent, elle cache qui plus est, j'ai ressenti une très forte émotion, vraiment... celle qui vient, là, dans l'instant, sans prévenir, sans raison autre que ce petit quelque chose qui  poind à  l'insu de l'artiste ; voilà pour moi ce qui diffère entre un technicien qui maîtrise son art sans n'avoir rien à dire et celle ou celui qui met  dans sa technique son âme. Et quand, en plus, il se montre on ne peut plus humble, se considérant au service de cet art et non se servant de lui pour briller ou autre transaction non dépourvue d'intérêt. Laissez-vous porter par le regard de Joëlle et suivez-la de photo en toile et vice-versa... en ce jour qui l'honore tout particulièrement.   Fran Nuda   galerie-com.com/artiste/jzac/21720    " Peintre ama

Au nom de la mère, de la fille et de la petite-fille et de Krishnamurti

Image
 Voici le troisième anniversaire que je te fête sur ce blog, mon amie Sylvie... mais celui-ci a quelque chose de particulier... mais non, pas la covid... bienvenue parmi les sexies, 10 années folles t'attendent si tu te fais confiance, si tu prends soin de toi car voilà : il est temps de te chouchouter, te montrer tendre avec toi, vibrer car on vibre encore beaucoup quand on devient sexa, ou sexy ou sextra... On prend du recul, on va droit à l'essentiel, on sait le temps compté alors on met les bouchées doubles mais avec doigté et volupté. On a tout accompli, rempli toutes les fonctions, on peut enfin souffler, respirer, apprécier... ou pas. Mais je te fais confiance et te sais bien entourée. Alors pour cette année particulière, il fallait une vidéo particulière. J'ai eu pour cela une complice qui m'a donné son aval et quelques photos bien sûr aussi, en plus de celles que j'ai glanées çà et là sur ton profil. Fran Nuda       Extrait du livre de Krishnamurti : "

" Faire Dieu" en 2021 avec Yvan Amar

Image
Et voilà, nous y sommes... en 2021... avec quelque appréhension tout de même au vu du déroulement de la précédente, sachant que mister Corona pour ce qui est de ce nouvel an... bref, on se comprend... toutefois, la vie toujours reprend ses droits pour peu qu'on les lui laisse aussi bien sûr... là, je crois aussi qu'on se comprend et comment ne pas se poser justement cette question, soit, qu'est-ce, en fait, que vivre ? A chacun ses réponses et voici quelques pensées diverses pour alimenter votre cheminement, car pour moi la vie est mouvement, sous toutes ses formes et tout ce qui paralyse l'esprit et le corps n'est que mort. Et nous sommes au coeur de l'essentiel, me semble-t-il, cette essence-ciel qui de tous temps a fait de l'homme autre chose qu'un accident pour peu qu'il élève son esprit et donne vie à son corps, dans le respect de la Terre Mère. " Faire Dieu ", nous dit le philosophe Yvan Amar que je vous laisse découvrir dans cet extr