Gilles, De la Savoie à la Loire, et, De la neige, extraits divers

Je connais peu Gilles mais il me semble percevoir de lui quelques bribes qu'il laisse deviner à travers ses mots, ses photos et ses peintures, certes, rares mais s'il est discret, il est aussi sincère, jusqu'à preuve du contraire... mais il est des écrits, pour qui sait lire dans les interstices, qui éclairent la vraie nature de son auteur. A moins d'être très doué dans la dissimulation, ce qui est assez courant sur les réseaux sociaux, avouons-le.  Mais revenons à Gilles et tentons, à travers son regard de percer l'écorce et toucher quelque peu le coeur des choses de sa vie intérieure. Le tout en suivant le cours de la Loire, et en grimpant sur ces montagnes savoyardes qu'il aime tant. Une vidéo intimiste qui, je l'espère, ne le trahira en aucun cas, n'ayant pour ce faire, que mis bout à bout ce qu'il donne à voir sur sa page FB, l'ordonnant à ma façon. Pourquoi cet hommage ? Il se trouve que c'est aujourd'hui son anniversaire... ça mérite bien cette petite vidéo surprise ? Et puisqu'il aime la neige et qu'elle lui manque, voici ces textes en cadeau pour compléter son portrait.

Fran Nuda

 

 


 « La neige ne se contente pas d’effacer, d’abolir, de voiler le réel. Elle révèle. D’un côté elle occulte et de l’autre elle dévoile. Et dévoile plus qu’elle n’occulte. […] Elle offusque les couleurs et les formes qui nous entourent. En échange, et grâce à sa fragilité, elle montre ce que nous ne connaîtrions jamais sans son concours, elle assure la promotion de l’infime, de l’indicible, de l’interdit, du clandestin. Elle donne à voir l’invisible (comme elle permet d’entendre l’inaudible). »

Gilles Lapouge, Le Bruit de la neige, Paris, Albin Michel, 1996, p. 42 
 

« J’avance dans la neige, j’ai fermé
Les yeux, mais la lumière sait franchir
Les paupières poreuses, et je perçois
Que dans mes mots c’est encore la neige
Qui tourbillonne, se resserre, se déchire. »

           Yves Bonnefoy, Début et fin de la neige 
 
 

« Tout, maintenant,
Bien au chaud
Sous ton manteau léger,
Presque rien que de brume et de broderie,
Madone de miséricorde de la neige.

Contre ton corps
Dorment, nus,
Les êtres et les choses, et tes doigts
Voilent de leur clarté ces paupières closes. »

                Yves Bonnefoy, Début et fin de la neige (op. cit.)
 

« Quelqu’un marche dans le silence. Quelqu’un s’efface dans l’invisible. Sans paroles, sans parfum. Personne à son côté. Parfois levant la tête. Parfois baissant les yeux. Mais c’est en lui que tombe la neige où il continue de marcher. »

Jean-Michel Maulpoix, Pas sur la neige (op. cit.)

 
 
Voir sur ce blog :
 
 
 
 


Commentaires

  1. Bon anniversaire Gilles!!!! Quel cachotier!!!! 🥂🎁 🎂
    Je retrouve dans ses photos un peu des miennes, de toute façon, nous connaissons son amour pour sa région savoyarde, lui qui aime la neige va s immerger dedans en lisant les magnifiques poèmes ( ou extraits). Défilent aussi quelques œuvres que je trouve exceptionnelles !!
    Heureusement que toi Fran, tu avais retenue la date ! 😀
    Encore un superbe cadeau pour un ami sincère, un artiste avec beaucoup de talent et d originalité et aussi énormément d humour !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Fran ! Fran ! Qu'as tu fait? C'est juste merveilleux !!! J'en avais presque les larmes aux yeux d'émotion. Promis. Que c'est beau!!! Mes photos, ma montagne ... Et cette toile, "la ruelle Couvertoirade" que j'avais fait dans ton groupe d'amies. Pour toi. J'ai été heureux de la revoir et de savoir que tu l'avais toujours. Et cette musique, Bach que j'adore, ce concerto BWV 974 d'après Marcello... on touche au divin avec cette musique. Que tu es gentille!!! Tu es vraiment adorable. Tes mots font toujours mouche, en plein coeur de leurs cibles. Tu es une précieuse amie. Une de celles qui nous sont sont indispensables dans la vie. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme dit Martine : mission accomplie et je suis ravie😘😊

      Supprimer
  3. Bon anniversaire Gilles !
    Très bel hommage, on voit tes toiles, très peu malheureusement mais de qualité ! D’ailleurs tu devrais être moins discret, on est en demande !
    Comment passer des montagnes au plat, la question se pose, mais l’essentiel est que tu sais photographier ces régions 😉. Une femme dans chaque , c’est ça ? 😃.
    Grande sensibilité en tt cas et bon goût pour la musique .
    Bisous vous 2 😘😘

    RépondreSupprimer
  4. Joyeux anniversaire Gilles !
    Des photos magnifiques et de superbes toiles .
    Merci Fran de nous rappeler l'anniversaire de Gilles . Il mérite ce bel hommage.
    Bises à vous deux.

    RépondreSupprimer
  5. Joyeux anniversaire Gilles.
    Quelle jolie vidéo, il s'en dégage beaucoup de douceur de vivre. Les textes me font rêver et m'auront permis de ressentir la neige !
    Bravo Fran.!

    RépondreSupprimer
  6. Tres joli commencement, ou l on est bercé par la musique de Bach, ou notre regard se pose sur ses jolies fotos, ou l on s y promene agreablement et en bon compagnie de cet homme bien souvent discret ou se reflete la serenite et l humour j en avais eu connaissance dans "la ruelle couvertoirade"... Je le comprends qu il soit tres attache a sa Savoie
    Merci Fran de ton travail toujours fait avec reussite et de nous avoir fait connaitre un peu plus Gilles
    Amities marwychkkalyly😘
    🎂🎶🥂
    Сднеи роженвя
    Joyeux anniversaire Gilles
    Marwychkka lyly 🥂

    RépondreSupprimer
  7. Que c'est doux !! Joyeux anniversaire à Gilles, encore un heureux des publications surprises ! haha Et puis nous, on voyage... Mako

    RépondreSupprimer
  8. Merci beaucoup à vous: Dd0931 qui à pris ce qui pourrait être le nom d'un robot de starwars,  les jumelles Syl et Nicole, Liliane la femme venue du froid, Patsy qui n'hésite pas à enjamber les océans, Malo que je ne connais qu'a travers ses vidéos et sa maman, aux textes superbes de Gilles Lapouge, Yves Bonnefoy et Michel Maulpoix qui donnent cette odeur si particulière à la neige (si si elle a une odeur ...), merci à vous également Bach et Marcello pour ce concerto que j'adore et qui me transporte au delà du raisonnable. Voilà je pense n'avoir oublié personne. Ah mais non !!! Il manque, bien-sûr, mon remerciement à l'instigatrice de tout ça, Fran sans qui cette journée aurait été bien différente. Fran que je découvre à chaque fois. Fran qui a fait un boulot de dingue pour moi. Fran qui a su me surprendre aujourd'hui, comme par avant, avec ses textes. Cette fois je referme ce livre, mon livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis désolé d'avoir écorché le nom de ta fille. Je voulais bien évidemment écrire Mako et non pas Malo. Voilà ma coquille est réparée...

      Supprimer
    2. Bravo ! Tu n'as en effet oublié personne et réparé l'erreur que mon oeil de maman avait corrigé automatiquement. 😘😄... Quant à ce com, c'est tout toi...😍😊

      Supprimer
  9. une belle rencontre avec Gilles que je découvre avec cette vidéo ô combien agréable! Merci à vous deux

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c&#39 est fait.
MERCI !

Posts les plus consultés de ce blog

La lune et la nuit, Jacques Prévert et montage video

SYL Peintre, rétrospective 2019, et Issa

Les aquarelles de Martine Durand